Loi à côté de la plaque

Publié le par Folzebuth

Une loi : la loi encadre strictement le format et les dimensions de la plaque d’immatriculation et des caractères qui la compose. Extrait :
En France, la plaque arrière doit être jaune ou blanc réfléchissant avec des inscriptions noires et mesurer soit 110 mm x 520 mm, soit 275 mm x 200 mm. La plaque avant doit être blanc réfléchissant avec des inscriptions noires et une taille soit de 110 mm x 520 mm, soit de 100 mm x 455 mm. La police de caractères est aussi homologuée et doit être totalement lisible.
Plus de détail  http://www.code-route.com/code_immatriculation.htm

Bon.
De fait et ce n’est un secret pour personne, les plaques fantaisistes avec des polices de caractères cursives, gothiques ou autre sont totalement prohibées. Idem pour les couleurs de police de type doré par exemple, très difficile à lire sur le jaune, et tout à fait interdit.

Un fait : la fabrication et la vente de plaques fantaisistes se pratique de façon libre sans que personne ni trouve rien à redire. On trouve facilement même des sites internet riches en polices délirantes, et, comble du comique, un rappel en haut sur celles dites homologuées.
Rappel de ce qui est dit dans la loi : « La police de caractères est aussi homologuée (…) »

Un postulat : Très peu d’individus font l’acquisition d’un jeu de plaques minéralogiques pour un usage autre qu’une installation en bonne et due forme sur les 2 pare-chocs de son véhicule. Certains peut-être en accroche un jeu au-dessus de leur cheminée, mais cela reste marginal et réservé à une élite de goût fan de tuning qui s’accouple régulièrement avec son auto.

Un constat : lorsque que l’infraction des plaques non conformes est constatée par un agent de la force publique, le conducteur du véhicule est verbalisé, avec astreinte en plus de changer lesdites plaques pour des conformes sous un délai X.

Alors je vais sans doute encore passer pour un con qui ne comprend rien, mais comment se fait-il que la présence d’un accessoire éminemment non réglementaire débouche sur la punition de celui qui l’a fait installer, tout en ignorant purement et simplement l’existence de celui qui l’a vendu et posé ?
Comment un article à emploi unique aussi explicitement interdit peut-il être délibérément produit, commercialisé et riveté par des professionnels de l’automobile, sans être inquiété ?

Si quelqu’un a un début de réponse…

Folzebuth

Publié dans Interrogation

Commenter cet article

Edy 29/08/2007 11:59

c'est quoi cette boite à commentaires qui diminue la police des réponses les plus intelligentes, et saute sans qu'on le lui demande des lignes inutiles ?!!!
Que fait la police ?
A quand des normes européennes sur le format des réponses-blog, et des fatwa contre les forcedeblug qui ne respenctent pas leurs contradicteurs ?

Ed la Krapaille 29/08/2007 11:56

et quid des véhicules qui dépassent les 130, et parfois même les 230 ? Libres à la vente, pas libre à l'utilisation.
 

Réponse : la liberté individuelle. (et aussi celle du commerce et de l'industrie)
 

Pour l'herbe, se serait un peu différent : possession tolérée, vente interdite.

Folzebuth 31/08/2007 12:01

Au nom de la sacro sainte liberté individuelle, comment expliquer ceci, je cite : I. - Le fait pour un professionnel de fabriquer, d'importer, d'exporter, d'exposer, d'offrir, de mettre en vente, de vendre, de proposer à la location ou d'inciter à acheter ou à utiliser un dispositif ayant pour objet de dépasser les limites réglementaires fixées en matière de vitesse, de cylindrée ou de puissance maximale du moteur d'un cyclomoteur, d'une motocyclette ou d'un quadricycle à moteur est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.Concernant les véhicules, ça doit être lié au fait que tous les pays d'europe n'ont pas les mêmes limitations de vitesse, sur autoroute notamment... cela n'enlève rien à la crétinerie consistant à vendre des bombes en hexagone qui dépassent les 100 km/h en 2nde sur une boîte 6 rapports, je te l'accorde...Dernier point. Si la notion de tolérance (telle qu'elle existe pour la cannabis) est importante pour permettre à une population de respirer sans s'asphyxier sous le poids et la rigidité de lois trop stricte et sévères (on a vu ce que la prohibition à donné au USA), que penser du nombre gens sans cesse croissant qui se voient serrés pour une vitesse retenue à 52 km/h...?

San Defez 29/08/2007 10:59

Dans le même style de "vente" (et pour faire plaisir à notre ami raf) les OCB Slim qui sont des feuilles à rouler DES JOINS et seulement ça... Hors si je ne m'abuse, c'est encore interdit la fumette en France, et j'aime autant vous dire que si un officier des douanes tombe sur une OCB Slim dans votre poche... Vous échaperez pas à la fouille anale !!!
Non je ne parle pas en connaissance de cause !!!!!!! Non mais oh...