La connerie au poignet, c'est gai là ?

Publié le par Folzebuth

Il m’est venu une réflexion l’autre soir, en regardant le jeu télévisé "Le News Show", techniquement en "écoutant" ledit jeu tout en faisant la tambouille du souper dans la cuisine, émission traitant de l’actualité de l’année passée sur ton qui se veut léger, et où des personnalités jouent pour faire gagner des sous à des anonymes.

J’entendais comme chaque soir désormais l’animateur énoncer les gains possibles par palliers, ponctuant certains montants d’un parallèle avec la valeur d’un objet de coût similaire, pour faire drôle, objet ayant défrayé la chronique à un moment donné de l’année 2008/2009. Ainsi, chaque soir, j’entends parler de la combinaison d’Arnaud Bernard qui coûterait sa poignée de milliers d’euros, du couvre-chef de la Bruni lors de sa visite chez le Reine d’Angleterre, mais aussi et surtout, de la Rolex de Jacques Séguéla, concluant du haut de ses 10.000€ l’échelle des gains potentiels.

 

Pour ceux qui viendrait à zoner par ici dans 5 ou 10 ans, si tout internet n’a pas sauté d’ici là, et si tu es jeune et insouciant à ce moment là et que tu ignore ce qui se passa, laisse moi te narrer en 2 lignes qui est ce zouave, et quel est son principal fait d’arme de l’année.

Jacques Séguéla est un vieux monsieur – précision placée par mesquinerie pure, les septuagénaires comme lui ou Berlusconi voulant à tout prix ressembler à des quadra me répugnant passablement – publicitaire dont l’heure de gloire remonte à l’élection de Mitterrand en 1981. Il aurait depuis bossé sur une brouette de marques diverses et participé à la communication électorale de divers chefs d’états africains.

S’étant rallié à la communication du chef de l’état aujourd’hui en place, et souhaitant désenfler la polémique autour des goûts luxueux et tape-à-l’œil de celui-ci, il a déclaré dans une émission matinale et populaire de télévision publique l’imbécillité suivante :

« Si à cinquante ans, on n'a pas une Rolex, c'est qu'on a quand même raté sa vie ! »

 

Je ne vais pas revenir sur le côté abyssal du niveau de connerie d’un tel propos, tenu par ailleurs dans un tel contexte social, c’est ahurissant de bêtise, tous le monde est d’accord là-dessus.

 

Simplement je ne peux m’empêcher de m’interroger…

Comment un spécialiste de la communication peut-il faire une telle erreur dans son registre de prédilection ?

Depuis cette envolée, TOUS les humoristes ont repris le propos, TOUS les journalistes TV en ont parlé, les gratuits dans le métro, les sites internet d’info, une multitude de blogs – et celui-ci désormais – ont rapporté le propos in extenso pour le critiquer…

Et de quoi parle t’on à chaque fois ? De Rolex.

En matière de comm. ça se pose là tout de même !

 

Et si tout cela était calculé ? (excuses incluses livrées a posteriori chez Denisot)

Et si la méthode violente du propos outrancier (labellisée Frédéric Lefebvre qui a le brevet) avait été sciemment utilisée pour que la marque soit martelée, encore 6 mois après et pour sans doute des mois à venir ?

 

…ou bien Jacques Séguéla est-il juste un con ?

 

 

 

 

 

 

 

Je ne pouvait décemment pas finir cette pastille sans le mot visionnaire du maître :

«  Jacques Séguéla est-il un con ? De deux choses l'une : ou bien Jacques Séguéla est un con, et ça m'étonnerait quand même un peu ; ou bien Jacques Séguéla n'est pas un con, et ça m'étonnerait quand même beaucoup ! »

Pierre Desproges

 

Monsieur, si le paradis existe et qu’il y a internet et que vous me lisez, vous me manquez.

Publié dans Interrogation

Commenter cet article

noum 09/08/2009 11:33

Ouais il manque beaucoup..pas Séguela hein...En ce qui concerne la boulette Rolex je propose l'hypothèse d'un début de démanec sénile car comme tu l'as dis au début du propos ci dessus ...il est vieux ..ce con .

Folzebuth 26/08/2009 10:44



Il me manque d'autant plus qu'aucun chroniqueur aujourd'hui n'a la moitié de son talent, de sa
culture et et de son impertinence. Le flambeau se meurt au lieu d'être repris.



Edmond la Krapaille 07/08/2009 09:01

Les bourgeois,c'est comme les cochons,plus ça devient vieux .....

Folzebuth 07/08/2009 09:21



Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est...