Oh oh ohdin

Publié le par Folzebuth

 

5 ème article de l'année et nous sommes le 1er septembre, ce blog a une productivité asymptotique de type 1/x vers l'axe des abscisses croissant.

pinsMais c'est sans doute pour privilégier la qualité à la quantité, et c'est en l'écrivant que je réalise à quel point cette contre-vérité pénalise l'article qui va suivre, tant il est vrai que son intérêt sur l'échelle de la créativité humaine rivalise avec le Pin's parlant TF1.

 

 

 

J'ai regardé le film "Thor" avec mon épouse l'autre soir. Ce n'était pas sans une certaine appréhension car autant j'aime certains films traitant de la chose des super héros, autant ce dernier ne faisait pas partie de mes favoris étant minot d'une part, et que par ailleurs, je me méfiais d'une adaptation ciné de chez Marvel ne pouvant plus s'appuyer sur des explications scientifiques pour cautionner son scénar, et là où Spiderman, Iron Man ou Hulk misent sur des bases très terre-à-terre pour expliquer le surnaturel (et que piqûre d'araignée mutante, et qu'irradiation gamma...), je me demandais bien comment l'ami Kenneth Brannagh allait nous vendre du Dieu Viking en plein middle west US.

Et bien figure-toi que ce qui m'a le plus stupéfait, ce n'est ni l'interprétation (ni molle ni inspirée), ni la mise en scène (ni brouillonne ni géniale), pas plus que le scénario (ni absent ni recherché)... Non. Ce qui m'a vraiment "troué le cul" pour faire une virgule de langage ordurier digne de Secret Story dans cet océan de justesse linguistique - en toute modestie s'entend - c'est la Direction Artistique du projet qui, afin de nous présenter des divinités séculaires issues de la mythologie nordique, nous offrent ceci...

THOR Odin

La Direction Artistique, pour ceux qui l'ignorent, ce sont des types bien payés, surtout sur ce type de productions millionnaires, à qui on confie les clefs de tout ce qui va concerner l'ambiance visuelle du bazar. Cela passe donc en gros et pour faire raccourcis, par les décors les costumes et les accessoires.

Bien...

Et ben moi, je vais vous dire à quoi j'ai pensé lorsque j'ai vu mon Anthony Hopkins attifé de la sorte.

Prenez une pincée de ceci...

pere noel et toutou

 

...à visser sur cela...

 fond-ecran-64205,les-chevaliers-du-zodiaque

 

Saupoudrez de cette chose...

 ferrero-rocher copie

 

 

Et hop, voici mon Odin à moi, plus vrai que nature !!!

ODIN du pauvre

 

Non mais sans blague. Ah il est beau "le père de tout". Serais curieux de savoir combien ils ont touché pour accoucher de ça... 

 

 avatar-cacaloule100.png

 

 

Publié dans Cinéma & critiques

Commenter cet article

Stabbquadd 13/02/2012 11:00


Chère Noum, veuillez cesser toute affaire cessante (euh...) vos extrapolations psychologiques des articles de mon ami Folzebuth.


Et d'abord, votre manie à dresser un profil type au moindre coup de gueule en dit sans doute plus sur vous que l'inverse. Non mais !


Moi j'ai trouvé le Père-Noël du film très bien réussi. D'habitude c'est un gros monsieur impotent assis sur un siège dont il déborde de part et d'autre. Alors pour un fois que papa noyel il
déboîte (à caca) la race de sa grand-mère, on va pas se plaindre non plus. En plus il est à croquer avec son emballage doré digne des réceptions de l'ambassadeur. Moi je me sens soudainement à
moitié géronto là d'un coup. Quelqu'un aurait l'adresse du père noël ?

Noum 29/10/2011 12:36



OUf!


rien à voir avec thor odin et ses autres amis gays mais je suis soulagée de trouver ton blog là ou j'échouais il y'a deux jours en passant par le lien de mon blog...


Donc tu es toujours là , joie.


Sinon , thor je ne l'ai pas vu mais si je m'attache unqiuement à l'image que tu en a extrait, je dirais que ça a systématquement cet effet là quand les armures sont en carton. Le rapprochement
odin/ Père noël est très probablement du à ce nous autres étudiants ratés de psychologie nommons :"le syndrôme barbe blanche"dont on peut aisément venir à bout en striant la dite barbe de fils
bruns du plus bel effet ou en tuant mentalement l'enfant qui est en nous mais c'est plus long.


L'association armure/ Chevaliers du zodiaques nous donne surtout une indication sur la génération manga dont tu est probablement issu.


Enfin, last but not least, le fait de voir un ferrero dès que tu vois quelque chose de doré peut indiquer une culpabilité latente liée à une attirance inavouable pour tout ce qui se rattache à ce
chocolat réputé pour être plus gras qu'un tas de rillettes.


En ce qui concerne la conclusion sur les gens qui sont vachement bein payé pour produire de daube je n'ai pas d'interprétation à fournir , justye un assentiment absolu :))


bizzzzzzzzzzzzzz



Arnaud 25/10/2011 14:28



Cher Monsieur Jichitsu,


Suite à la lecture de votre article un brin moqueur, je me permets de vous dire mon (funeste) sentiment. La méthode que vous employez pour critiquer la direction artistique de ce film est, à
plusieurs égards, contre productive. Je m'explique. Premier point, notez que votre illustration (est-elle d'ailleurs de vous ?) du mix entre le père noël, le manga et la boulette de graisse
sucrée signée Ferrero, est bien moins ringarde que la capture d'écran du film (grandiose !) présentée plus haut. Deuxième et dernier point, vous m'avez donné envie de voir ce film !!! Oui.
Monsieur, vous échouâtes !


Respectueusement.



Folzebuth 26/10/2011 18:03



Alors il faudra venir me dire ce que vous en pensâtes (du film)


Respectueusement de même