La liberté des uns...

Publié le par Folzebuth

Je vais la faire courte aujourd’hui, car, quand il y a trop à dire, on s’épuise à essayer de structurer un grand merdier de discours pour convaincre qui au final est imbitable et indigeste, et qui de toute façon ne convaincra que ceux qui pensent déjà comme moi.
Ceci dit, l'objet de ce blog n'a jamais été de convaincre qui que ce soit (d'autant que la plupart de mes lecteurs sont de nature frondeuse) mais simplement de purger ma haine.

La France est le pays cumulant, chaque année et depuis des années, le plus de jours de grève. Elle est aussi avec 35h par semaine la nation qui travaille le moins. Je suis Français et j’ai honte de ça.

La majeure partie des personnes qui font grève sont fonctionnaire, salariés publics, et prétendent la faire notamment pour assurer la pérennité de ce droit au salarié du privé. J’ai honte pour eux devant autant de mauvaise foi.

L’immense majorité des grèves existe à titre préventif et non pour revenir en arrière sur une situation injuste ou inéquitable. Elles existent donc sur la base de conséquences supposées et non établies. Une mentalité pareille ne peut conduire qu’à l’immobilisme complet le plus pathétique.

Le français sait très bien manifester mais n’a pas le même courage quand il s’agit de soutenir financièrement les organisations syndicales qui militent pour lui, la France comprenant en Europe le plus petit nombre d’adhérent syndiqués. C’est minable et honteux.

Les manifestations sont un défilé dans la rue d’une multitude – selon la police – ou d’une multitude x10 – selon les organisateurs – de personnes se ridiculisant au mégaphone sur des slogans chantonnés d’une nullité édifiante, des banderoles remplies de jeux de mots puérils ou stupides, le tout dans une bonne humeur confraternelle et parfois même une odeur de saucisses cuites. C'est souvent grotesque, mais ce n'est qu'un avis perso...

Je hais viscéralement cette tradition bien hexagonale du droit de grève régulier, coutumier et abusif. Le droit de grève était initialement un souffle salvateur, une soupape de sécurité, ayant permis par le passé de réelles avancées dans le monde du travail pour les salariés ; le français hystérique en a fait un moyen odieux de tout bloquer à toutes heures, en tous lieux, de manière compulsive, irréfléchie et maladive. Ils ont en ½ siècle réussi à rendre le droit de grève impopulaire aux yeux d'une grande partie de la population, surtout celle francilienne usagère des transports en commun.

Aujourd’hui, les syndicats enseignants sont déjà en train de planifier leurs mouvements de grèves et de manifs de la rentrée scolaire, car un ministre a envisagé, seulement envisagé, que le service minimum à l’étude pour le transport public s’applique éventuellement à leur corps de métier. Merde à eux.

On marche sur la tête…
Une partie de la population travaille chaque jours en espérant que ce ne soit pas le dernier avant une délocalisation ou un plan social (allez discutez droit de grève avec les salarié d’SFR en ce moment, ou avec tout employé ayant vu sa boîte disparaître dans la nuit), l’autre partie de la population s’inquiète que son droit d’arrêter de travailler quand bon lui semble ne soit pas restreint !!!

Dans certains pays d’Europe, le fait d’avoir la sécurité de l’emploi implique de facto la renonciation à son droit de grève, au même titre que les militaires ou le corps médical, j’aime assez cette idée.

Et un dernier point ; le père Moïse n’avait surement pas assez de place sur ses tablettes, car le XIème commandement devait certainement ressembler à ceci :
"Tu n’empêcheras point ton prochain de se rendre où bon lui semble simplement pour servir tes intérêts personnels, feignasse !"


C’est quand je pense trop au droit de grève, aux manifestations et au syndicalisme que je déteste le plus ce pays que j’aime… peut-être faut-il que je n’y pense pas…

Folzebuth

PS : un imbécile de politique (non non, pas forcément pléonasme) déclarait au sujet de la candidature "ni droite ni gauche" de Bayrou qu'il n'y aurait plus d'opposition en cas de victoire de celui-ci ; belle connerie ! Il y aura toujours une opposition en France, une opposition systématique à tout d'ailleurs : la rue et le droit de grève... (allez en parler au différents Ministre de l'éducation qui se succèdent depuis des années...)

Publié dans Colère

Commenter cet article

jiji 05/05/2009 18:23

meme si les francais travail le moins (nombre d'heures hebdo) une étude précise qu'ils sont les plus productif au travail!! dur a croire...

Folzebuth 05/05/2009 19:08



Je me suis pour ma part toujours demandé comment un indice tel que la productivité pouvait être
évalué et comparé d'une entreprise à l'autre, d'une nation à l'autre... c'est un peu comme ces études sur les moeurs et coutumes sexuelles de nos contemporains ; quels sont les outils de mesure
en dehors du déclaratif (et tout le crédit que l'on peut lui accorder) ?



Xdc-S@nCh 25/07/2007 00:29

Tiens pour illustrer tout ca.Meme les + grands ont ce genre de problème :http://www.dailymotion.com/video/x2cc40_ledeleguesyndical

Xdc-S@nCh 23/07/2007 14:14

Non, tous les gens du service public ne sont pas des feignasses.     Oui, en tout cas, c\\\'est le guichetier amorphe, qui garde l\\\'œil sur sa montre et le doigt sur le bouton de son volet roulant, qui me fait comprendre  que : "putain d\\\'enculé de saloperie, je viens de poser une RTT pour retirer mon AR alors que le billet de passage me dit le 16, mais que toi, comme y a pas assez de main pendant les vacances, tu me donneras mon AR que le 17 ??????" qui me fait penser que ton smic, connard, tu le voles ! Non, la privatisation ce n\\\'est pas le bien.     Oui, ca va te faire mouiller la chemise et trouver une autre poule aux oeufs d\\\'or, ordures du monopole de France Télécom, La poste, EDF-GDF. Non, il ne faut pas supprimer les acquis sociaux !     Oui, dans la mesure où on ne déshabille pas Paul pour habiller Jacques, salopard la SNCF qui cotise jusqu’à 50 ans alors que moi je me demande ce que je ferais à 65 connard ! Mais bon tout ca c\\\'est enfonçage de porte ouverte,  et  pissage face au vent. Hasta siempre !

Ed la Krapaille 23/07/2007 09:56

Réponse à ta réponse :
 

les références aux jours de grèves sont fiables. Mais elles ne tiennent pas compte de la population. Rien de surprenant à ce que l'on compte plus de jours de grève en France qu'au Luxembourg !
 

les références au temps de travail sont plus suspectes : les temps de travail sont présentés comme homogènes, alors qu'en France par exemple, ils diffèrent d'une branche à l'autre, d'une entreprise à l'autre.
 

 

Folzebuth 21/08/2007 10:42

L'Allemagne compte plus d'habitant que la France (82 M en 2000), et ne figure même pas dans le tableau...

San Defez 21/07/2007 11:27

Alors, je fais vite parce que j\\\'ai mon fan club de vieille et de nain qui m\\\'attend pour ma scéance d\\\'AquqGym, et avec 2 grammes dans chaque paupière, je vous assure que le sport prend une autre dimension !!!! ( pour les 2 grammes, c\\\'est ironique, je ne fais jamais de sport positif, trop dangereux !!!)
Pour en revenir sur l\\\'objet du post, plus ca va et plus je me dis qu\\\'il y a une montagne de truc qui me foute hors de moi en France (referendum, CPE/CNE, grêve de la fonction publique...), mais je crois que j\\\'ai pas l\\\'énergie d\\\'être en colère tout le temps...