Travail sur la main

Publié le par Folzebuth

Voici une petite exposition (non exhaustive) de quelques dessins sur les signes fait de nos jours avec la main, accompagné d’un petit texte à chaque fois sur le sens parfois caché de telles figures cabalistiques, l’objectif étant de m’amuser tout en essayant de te divertir et surtout, de travailler ma technique sur un sujet aussi délicat que la main ; les amateurs médiocres (auxquels je m’assimile) comme les professionnels du dessin sauront de quoi je parle.


Le salut motard
Signe de reconnaissance et de salut entre motard qui se croisent. A privilégier de la main gauche, pour d’évidentes raisons pratiques qu’il serait trop long à développer ici pour les non-initiés.
Ressemble à s’y méprendre au V de la victoire. Notez qu’il existe un signe de reconnaissance entre automobiliste, voir juste après.



Doigt d’honneur (ou salut automobiliste)
Comme vu précédemment, voici donc le signe de ralliement des nombreux automobilistes, en particulier les méditerranéens chez qui, c’est bien connu, la cordialité au volant est quasi institutionnalisée. Il peut s’accompagner d’un coup de klaxon appuyé, pour le cas où le destinataire n’aurait pas bien vu qu’un « salut » lui est adressé, voire également agrémenté d’un propos chaleureux adressé à voix haute, variant selon les localités ; quelques désormais classiques :
Va fanculo bastardo !!!
Kiss my ass, you bloody sucker !!!
Ta mère en string sur la Canebière !!!




Heavy Metal : « Les cornes »
Indispensable dans tout concert Heavy Metal qui se respecte, les cornes sont apparues dès l’avènement des groupes fondateurs de ce courant musical d’exception, Black Sabbath notamment au début des années 80, supposé évoquer une tête de diable, apportant de l’eau au moulin de tous les détracteurs puritains de ce genre musical pourtant divin. Ce signe de main, bras tendu vers le ciel tant qu’à faire, est au fan de Metal ce que la kippa est au juif pratiquant, une marque ostentatoire indispensable (notez que les deux ne sont pas incompatibles).



« Hang Ten Sign »
Reconnaissance entre les amateurs de sports de glisse et/ou extrême, largement popularisé par le personnage de Brice de Nice.
Le geste peut parfois s’accompagner d’un mouvement de rotation de la main en quelques va-et-vient, comme simulant l’agitation d’une bouteille d’Orangina… Geste coutumièrement accompagné d’un jargon spécifiquement « glisse » fait de ride(1), de fart(2) et de board(3).
Ne me demandez pas d’où vient ce nom, pas la moindre idée – mon lectorat véliplanchiste en sait peut-être plus.

(1) prononce « raïde », les rides, c’est plus tard, après de trop longues expositions au soleil
(2) qui vient de farter = oindre de paraffine une planche, et non de l’anglais « to fart », qui est beaucoup moins fun et beaucoup plus bruyant.
(3) démerdez-vous, je ne vais pas tout traduire non plus…

Peut également à travers une vitre signifier : « Téléphone pour toi, ramène ton cul », sans aucun rapport avec un éventuel côté fun de l’appel en question.


Ici, la main d’un ahuri qui n’a rien compris et fait une compil’ Heavy Metal Hang Ten à la plage.


Heu… alors celui-ci, pour bien faire, c’est celui qu’il faudrait oublier.
Anciennement salut fasciste, il est historiquement devenu le salut amical et réglementaire du parti, de la police et de l’armée d’un régime politique responsable d’un génocide et d’une guerre mondiale lors de la première moitié du siècle précédent. Il est encore aujourd’hui véhiculé par une poignée de débiles profonds arriérés et impuissants présents dans certains virages des tribunes du PSG, comme chez certains joueurs du même sport tel cette merde de Paolo Di Canio (dont je ne cesserai, toute mon existence durant, de salir le nom).



Le salut Scout
Scoutisme : mouvement créé par Baden Powell visant à rendre les gosses un peu démerdards tout en leur apprenant en plein air la vie en communauté et les jeux collectifs, le tout légèrement teinté de religion catho (du moins pour les Scouts de France que je connais). Puriste il y a encore quelques années – cuisine au feu, mobilier construit en bois, trou dans le sol pour WC – le mouvement tend aujourd’hui, sous la pression imbécile de réglementations ineptes conçues pour des colonies de vacances, vers une aseptisation cruelle faite de confort plastique et d’eau chaude vidant l’esprit initial de sa substance.
Les esprits chagrins et ignares ne retiennent aujourd’hui du scoutisme qu’une mentalité qu’ils imaginent paramilitaire, un accident tragique de voile survenu en 98, et une affaire ignoble de prêtre pédophile.

Un classique, la main qui fait coucou.
Très employé dans « La croisière s’amuse » par ceux qui partent, adressé narquoisement à ceux qui restent à quai, mais également par les journalistes en conférence de presse souhaitant avoir la chance de poser une question.
Notez, si seule cette main affleure et dépasse d’une grande étendue d’eau, il se peut que ce ne soit pas coucou…

Même signe que précédemment, d’un salarié maladroit d’un atelier de menuiserie.


Toujours le signe qui fait coucou, mais chez un malade de la lèpre. Notez que ce signe peut malheureusement être confondu avec de nombreux autres, ne permettant pas de distinguer le lépreux qui demande la parole de celui militant d’extrême droite néonazie.

La main qui a volé l’orange du marchand saoudien.
(notez que pour le travail technique du dessin de la main, celle-ci ne présente que peu de difficultés, et bon, peu d’intérêt OK…).

La main Spider-Man
Très populaire chez la jeunesse fan de comics d’il y a 30 piges.
Notez la similitude avec les cornes de metalleux (voir plus haut), la main étant simplement positionnée dans l’autre sens (pronation pour les "cornes", supination pour spider man), ce qui laisse à penser que Spider Man est fan de Judas Priest ou Metallica, mais ce n’est que pure conjecture.

Nous venons en paix
Le célèbre signe de paix affiché par les envahisseurs extra-terrestre qui, par ce stratagème odieux, endorment la vigilance du terrien moyen pour mieux lui envahir sa planète polluée.
Blague à part, il est intéressant de constater que, dans le reflet socio-culturel que représente le média ciné contemporain, les civilisations extra-terrestre sont toujours scientifiquement plus développés que celle de l’homme, mais qu’elle viennent toujours sur notre petite planète pour nous foutre sur la tronche et la coloniser (sauf peut-être dans E.T. et Contact). C’est à croire que nous sommes incapables de concevoir un comportement de civilisation autre que le nôtre à l’égard du voisin, à savoir ; déplacement chez lui, écrasage de gueule et confiscation des terres…

La main horrible du film d’épouvante (ou de Tchernobyl, on n’est pas sûr…) qui fait coucou


Mickey Mouse
Le classique enfin de la main de cartoon à 4 doigts, immensément popularisée par une souris anthropomorphique née en 1928 de la main d’un certain Walt D.
A ce sujet, les studios Pixar, rachetés par Disney en 2006, sortent cette année un film d’animation mettant en scène un rat, il semble que la boucle soit bouclée.

Folzebuth

(ben putain j'en ai chié ma race pour accoucher d'un post pareil, ça doit faire une semaine que je planche dessus, entre le texte, le dessin et la colorisation... alors juste déguste......    ...bon, suis crevé, vais me coucher...)

Publié dans Dessin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cléo 10/12/2010 15:58



Alors non seulement tu sais écrire, mais tu sais dessiner en plus...


Je crois que je suis jalouse.



Folzebuth 10/12/2010 21:10



Flatteuse   



Riff 25/09/2010 15:06



oh putain ce que j'ai rit, surtout avec la compile metal hang ten sign , mais les autres sont très bons aussi!^^

dire que j'avais même pas fait gaffe qu'il y avait d'autres dessins que la collection de coupes de cheveux (ce que j'étais venu voir à l'origine pour m'en inspirer).



Edmond la Krapaille 03/07/2007 13:56

COIMPLIMENTS ! pour le coup de crayon.
Il y avait aussi, notamment,
l'index levé pour interpeler l'instit,
le pousse levé pour (en France) économiser le billet de train et solliciter la générosité automobile
le pousse levé pour (à Rome) demander à Jules d'empêcher le gladiateur gagnant de taper plus petit que lui.
le pousse et l'index joints en cercle pour représenter les lettres O et K ce qui, dans ce sens, témoigne de l'adhésion ou de l'absence de problème. (dans l'autre sens, le problème est la perte de connaissance)
 

San Defez 30/06/2007 21:39

J'oubliais quelque chose d'important... le premier signe dit "du motard" me paraît être à la base l'emblème de la pensée "Peace and Love" non ???
Je me fourvois peut être...

San Defez 30/06/2007 21:37

Qu'est ce qu'elle m'a fait rire la main du menuisier !!! Pour ce qui est du "fart", je suis pas d'accord, tu dis que c'est moins fun, perso je trouve ca très fun mais ca doit être mon penchant pétomane qui fait des siennes...
Il manque un signe à mon gout mais tu peux peut etre le rajouter dans la réponse ou dans une modification du post... c'est l'insulte des anglais aux francais, le signe de la main qui consiste à lever l'index et le majeur (l'objectif primaire était de montrer qu'ils avaient encore leur doigt pour en mettre plein le cul aux arbalétriers maladroits francais...)
Voila c'est tout pour ce soir, biz max