On vous aura prévenu

Publié le par Folzebuth

Mangez, bougez, embrassez qui vous voulez…

Ca y est, un cap de plus est franchit depuis quelques semaines, où désormais, chaque publicité écrite, radiophonique ou affichée présentant un produit de consommation alimentaire courante se voit affublé d’un des messages suivants :
« Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour »
« Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière »
« Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé »
« Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas »

Douce société de celle que nous préparons pour nos gosses, sur un air de « C’est pas faute de vous avoir prévenu… ! »
On ne va pas essayer de contrôler, réguler les ajouts délirants de sucre, sel, graisses diverses ou édulcorants que les entreprises agroalimentaires pratiquent, c’est à nous de faire attention à bien faire du sport, à bien manger aux heures dites et bien sainement.

L’avenir est funeste pour celui qui ne sait pas lire, je vous le dis.

Ca a commencé avec le panneau jaune que la dame qui fait le ménage pose sur le sol humide fraîchement nettoyé, afin de mettre en garde chacun du risque de glissade mortelle faute d’attention.
Sur le principe, l’idée n’était pas mauvaise, il s’agissait de prévenir plutôt que guérir, même si l’objectif d’une telle démarche aux USA (encore) est plus de se couvrir juridiquement en cas de pépin.

Dans le même esprit ‘ricain d’un parapluie à procès apparurent sur les rétroviseurs d’automobiles made in US la mention que vous connaissez sans doute : Object in the mirror are closer than they appear, ce qui à la louche signifie, « Gros naze, ce que tu vois dans le rétro est plus près qu’il n’y paraît. »
Donc en clair, si tu déboîtes et emplâtres celui qui était en train de te dépasser, ne viens pas te plaindre, on t’aura prévenu.
NB : sur les vitres intérieures au 80ème étage du World Trade Center ne devait sans doute pas figurer la mention « Aeroplanes seen through the windows are much closer than they appear »… c’est con.

Si on se soucie réellement du bien-être et de l’intégrité physique au volant, pourquoi n’y a-t-il pas indiqué sur les tableaux de bord de toute les voitures : « Avez-vous pensé à attacher vos gosses ? ». Il y a une pléiade de crétins congénitaux et contemporains à qui ce message serait utile.
Tant qu’on y est, pourquoi sur le volant ne figure pas un rappel de type : « Pensez à mettre l’avertisseur clignotant avant de tourner », au lieu d’y mettre le logo que l’on connaît vu que la voiture, c’est nous qu’on l’a achetée.

Les indications écrites de mise en garde servent de plus en plus non pas à te rappeler qu’il y a un risque, mais plus à couvrir celui qui l’affiche d’une éventuelle procédure en retour d’incident.
L’indication de hauteur sur le pare-brise d’un camion n’a jamais empêché un con comme moi (ou d’autres) d’exploser celui-ci en passant sous un pont trop bas. Cela permet en revanche de te rappeler qu’aucune assurance ne te couvrira le cas échéant.


Puis c’est au tour de la consommation d’alcool que cette hypocrisie dégoulinante s’est attaquée, par des messages écrits ou oraux ponctuant systématiquement toute réclame sur le sujet : « Pour votre santé, attention à l’abus d’alcool ». Les exploitants viticoles avaient jusqu’alors l’impression de faire un métier noble, historique et honnête. Ils sont désormais pourvoyeur de mort au volant et cancer du foie.
On oblige les constructeurs à installer des alcootests coupe-circuit sur les véhicules ? Non. Ce serait déresponsabiliser l’individu voyez-vous… alors qu’un message bien senti sur le danger de l’alcool dédouane tout le circuit de commercialisation de gnôle à toute heure et en tout lieu, sur un air de « on vous avait pourtant mis en garde ».

Assez rapidement sont arrivés ensuite les désormais célébrissimes messages informatifs sur paquet de cigarettes, que les gens d’Aquitaine, Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées connaissent surtout en espagnol, et nos amis de Nord-Pas de Calais, Champagne, Alsace et Lorraine peuvent lire quotidiennement en Allemand dans le texte… va savoir pourquoi.

1. Les fumeurs meurent prématurément.
2. Fumer bouche les artères et provoque des crises cardiaques et des attaques cérébrales.
3. Fumer provoque le cancer mortel du poumon.
4. Fumer pendant la grossesse nuit à la santé de votre enfant.
5. Protégez les enfants : ne leur faites pas respirer votre fumée.
6. Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous aider à arrêter de fumer.
7. Fumer crée une forte dépendance, ne commencez pas.
8. Arrêter de fumer réduit les risques de maladies cardiaques et pulmonaires mortelles.
9. Fumer peut entraîner une mort lente et douloureuse.
10. Faites-vous aider pour arrêter de fumer : téléphonez au 113 (appel gratuit).
11. Fumer peut diminuer l'afflux sanguin et provoque l'impuissance.
12. Fumer provoque un vieillissement de la peau.
13. Fumer peut nuire aux spermatozoïdes et réduit la fertilité.
14. La fumée contient du benzène, des nitrosamines, du formaldéhyde et du cyanure d'hydrogène.

Conformément à l’article 6 de l’arrêté du 25 avril 2002, ces messages doivent être :
1- En caractères gras Helvetica noirs sur fond blanc et en minuscules, sauf pour la première lettre du message ;
2- Centrés sur la surface sur laquelle le texte doit être imprimé, parallèlement au bord supérieur du paquet ;
3- Entourés d'un bord noir, d'une épaisseur minimale de 3 mm, n'interférant en aucune façon avec le texte des avertissements ;

Rien n’est fait auprès du puissant lobby tabac pour que moins de substances addictogènes et empoisonneuses soient introduites volontairement dans les clopes, ce qui est un fait avéré. En revanche, la police de caractère du message expliquant que si tu crèves (ou bandes mou) c’est de ta faute, est strictement encadrée.


Aujourd’hui, on va continuer de gaver nos chiards de publicité entre 2 dessins animés, pour des biscuits goût choco, des friandises à la con pour cour de récré, des barres de mousse caramel à la vanille… la différence avec hier ? C’est que ton mouflet pourra pas dire à 20 piges et 95 kilos qu’il n’était pas informé, c’était écrit partout dans les pubs bordel !


La voiture tue plusieurs milliers d’individus chaque année. Il y a bien un message sur certaines publicités de constructeur auto ; tu sais ce que ça dit ? "Tourné à l’étranger" (si d’ailleurs quelqu’un pouvait m’indiquer en quoi cette information est capitale, parce que je dois être con, mais quand je vois indiqué sur une pub de bagnole que le spot a été tourné à l’étranger, la première phrase qui me vient à l’esprit est « mais j’en ai rien à foutre du lieu de tournage ! »).


Ce qui m’ennuie, c’est qu’on se dirige doucement mais sûrement vers une société de culpabilisation de l’individu, orchestré en Helvetica gras par un état impuissant à résoudre les problèmes de santé publique et uniquement capable de trouver des idées sous forme de taxes supplémentaires incitant au trafic transfrontaliers et de messages informatifs rendant responsable l’individu lambda de tous ses propres maux.


Allons un peu plus loin dans le raisonnement, puisqu’on est sur une bien belle lancée ;
On peut proposer au péripatéticienne de lire à chaque client le message suivant : "Conformément à l’article du 27 mai 2008, je vous informe qu’avoir une relation sexuelle extra-conjugale peut nuire significativement à votre épanouissement de couple."

Sur les faces intérieures des portières de voitures, toutes marques confondues :


Sur la porte d’entrée des restaurants de type Boucherie ou Entrecôte, une affiche format A3 :
Éventuellement ajouter dessous : Bon appétit.

Sur les boîtes de pizza, il faudrait marquer :

Sur le réservoir de toute les mobylettes, un stickers :

Sur ta télé tiens… une plaque vissée :

Et pour finir, à l’entrée d’un bureau de vote :

Tu vas me dire qu’un type qui s’est déplacé jusqu’au bureau de vote n’est pas là pour s’abstenir, je te répondrais pour conclure que sur mes DVD achetés honnêtement figure systématiquement une vidéo de mise en garde sur les risques pénaux encourus en cas de piratages et de téléchargements frauduleux, alors…

…quand je te dis qu’on se dirige vers une société de la mise en garde et de l’avertissement.


Folzebuth.

Publié dans Agacement léger

Commenter cet article

Xdc-S@nCh 04/06/2007 17:41

Le plus inepte des messages pour moi est : "Attention, bébé à bord" Auquel je me réponds lorsque j'en croise un : Merde, putain le pauvre...il faut que je  prévienne le chauffeur... et d'ouvrir la fenêtre pour gueuler : ATTENTION MEC, TU AS UN BEBE DERRIERE TOI !!! Car pour moi ce panneau se rapproche plus de  Attention chien méchant", ou, "pitbull en rut", enfin une connerie quoi. Prévenir les autres que l'on a un passager qui bave et auquel on ne comprend rien quand il cause… Je vais faire fortune avec le panneau, dans le même esprit :  "vieux à bord".

Folzebuth 04/06/2007 20:16

C'est amusant que tu évoques cette signalétique, car elle m'a toujours laissé un peu perplexe aussi.Tu avises tout le monde qu'ils sont priés de faire attention car tu as un bébé à bord... bon. A contrario donc, ils peuvent tous faire les cons sur la route autour de ton véhicule si de bébé il n'y a guère. "Allez-y, défoncez-moi l'arrière train, j'ai que des vioques à bord, rien à fout'..."

Edmond la Krapaille 04/06/2007 13:15

et que penser de ces camions qui affichent un informatif et prudent "Attention chevaux !". Piis-je y répondre par un préventif "attention humains" sur le fronton de ma xantia ?
et comment se comporter à l'annonce toujours inquiétante : "Attention chutte de pierres".
Et si un jour les archives de la stazy sont rendues publiques, que va-t-il m'arriver, alors même que j'avais été prévenu par Forlsbèrg lui même: "
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.Votre adresse IP (62.240.242.156) sera archivée."
 

Franck 02/06/2007 22:47

Eh bien pour éclairer ta lanterne et apporter encore un peu d'eau au moulin de ta demonstration, j'ai trouvé dans les archives du forum de l'émission "Arrêts sur image" de France 5 (gage de qualité s'il en est ) une explication au message qui accompagne plus particulièrement les publicités pour 4x4 et autres SUV :
En France, les voitures doivent rouler sur les voies qui leur sont expressément réservées : routes, autoroutes, chemins carrossables. Il leur est interdit, en revanche, de batifoler dans les bois, sur le flanc des collines ou des montagnes, sur les plages ou dans les champs. Comment vanter donc les mérites tout terrain d'un 4x4 (ou d'une voiture assimilée)... tout en "rappelant" à l'acheteur potentiel qu'il lui sera interdit de l'utiliser comme dans la pub ? ... En écrivant "tourné à l'étranger". Un truc à la con et hypocrite (ce n'est pas le seul) des juristes d'agences de pub.
Edifiant non ?

Folzebuth 03/06/2007 09:51

Merci à toi pour ce complément.C'est le genre de petits messages incrustés à l'image qui m'agacent au quotidien (oui, je sais, il m'en faut peu), incapable que j'étais d'en comprendre la finalité.C'est vrai que c'est purement du message calculé façon marketing, c'est plus subtil que de dire "attention, ne pas reproduire en France".C'est toujours agréable de se coucher le matin en se disant qu'on en sait un peu plus que le matin même (dans l'autre sens, c'est un peu le début de la fin).Encore merciPS : tu es plus doué que moi pour la recherche brute sur internet, car j'avais fouiné pou trouvé une raison à ceci, et n'avais trouvé qu'un lapidaire "parce que c'est la loi". Autant dire que cela ne m'éclairait en rien sur le fond.Bises