J'en ai pas fini avec Tony...

Publié le par Folzebuth


Les commentaires sont suffisamment peu nombreux pour que je m’autorise un début de polémique saine avec un de mes lecteurs les plus assidus.
A l’origine, cet article.
Le commentaire :
Ce mec n'a aucun sens artistique (comme la plus part d'entre nous, et la quasi-totalité des sportifs). Sa notoriété suffit à lui permettre de vendre quelques CD. Rien à voir avec les influences, ou rétro-influences artistiques de l'atlantique nord.
De toute façon, lui (TP) il s'en B, il s'est fait plaisir avec ses pots et il a pas besoin de ça pour croûter. Et moi non plus, ça ne m'affecte pas (ni ne m'infecte) : j'écoute jamais de rap, alors celui de TP, y a pas de risque !


Le commentaire du commentaire

Je suis d’accord avec toi sur certains points, un peu moins sur d’autres. Je développe :
Tu dis que ce mec n’a aucun sens artistique – c’est désormais une évidence à l’écoute de sa bouse, ou à la lecture des paroles. Tu ajoutes comme la quasi-totalité des sportifs, propos que je suis enclin à suivre tant il est vrai que rare sont les maîtres des disciplines du corps ayant excellé dans les choses de la littérature, du dessin ou de l’expression scénique (même pour mimer la douleur, un footballeur roule-boulant sur cinq mètres en se tenant le genou se ridiculise plus qu’il n’émeut).
Si à ce stade certains ont encore des doutes sur la vacuité créatrice du milieu sportif pro, je propose qu’ils révisent leurs classiques avec :
Jean-Pierre François  (à écouter en entier si vous êtes cap, moi perso je bloque autour de 2min30) ; qui a presque réussi le pari de marquer les souvenirs plus en tant que chanteur naze que footballeur moyen, avec des perles telles "Je te survivrai" ou "Il a neigé sur lacs" ; wikipedia déclare d’ailleurs qu’il aurait quitté le show-biz ne supportant pas la surexposition médiatique et sa popularité. C’est ce genre de phrases qui me mettent de bonne humeur pour une journée entière.

Autre exemple d’une vague de mauvais goût sur laquelle ont pu surfer non pas 1 mais 2 footballeurs, Basile Boli et Chris Waddle, je n’invente rien et je le prouve avec ceci :

Alors ? c’est pas bon hein ? Normal, quand ça en a l’odeur et le goût, il est probable de que ce soit du caca.
Ceci pour tempérer mon emportement initial vis-à-vis de Parker en rappelant qu’il n’est ni le premier ni le dernier à avoir commis de tels méfaits (si si, méfait : action mauvaise, nuisible. C’est mauvais, et pour les yeux et les oreilles, c’est nuisible).

En revanche, concernant la nullité de sens artistique, tu déclares « comme la plupart d’entre nous » et là je m’inscris en faux sur telle assertion.
Si les médiocres et les minables n’arrivent pas à faire de longues carrières musicales, c’est sans doute parce que le consommateur n’est pas complètement dépourvu de sens artistique. Si pleins de gens ne se lancent pas dans l’aventure de la composition musicale ou parolière, c’est peut-être parce qu’ils ont trop de bon sens (artistique et musical) pour infliger cela aux autres.
Comme disait Coluche, moi, j'y connais rien en musique, mais j'entends aussi bien que ceux qui achètent des disques.

Et oui, les rétro-influences musicales d'atlantique nord n'ont que très peu de chose à voir là dedans, je te l'accorde, vu qu'en matière d'influence musicale régurgitée, Parker fait dans le fond de poubelle, n'ayant rien appris ni retenu de ce que la culture rap (ou autre) contemporaine propose.
Je regrette juste que les seuls français connus dans la patrie de Bush soient un Depardieu aviné, la tour Eiffel et cette tanche de Parker.

Ce qui m’emmerde le plus dans tout cela, tu le soulignes pertinemment, je cite "il n’a pas besoin de ça pour croûter", ce qui est tellement vrai. Le problème, c’est des non-artistes friqués étant pour 3 générations à l’abri du besoin se mettent tous sans exception à occuper le paysage musical hexagonal sous prétexte qu’ils ont une notoriété ; homme d’affaire, journaliste, sportif, porte-manteau, comédiens, tous se persuadent qu’ils ont du talent et se servent du pied qu’ils ont déjà dans le PAF pour nous casser les oreilles.
Et à force d’être aussi nombreux à occuper les ondes avec leur mélasse composée par d’autres, certains anonymes de talent sont obligés de faire leur promo sur internet (comme Kamini ou tu-sais-qui) afin d’attirer l’attention sur leur talent, étant entendu qu’aucune radio ou télé ne leur proposera d’audience, vu qu’ils ne sont ni basketteur, ni mannequin professionnel.

Salutations,
Folzebuth

Publié dans Agacement léger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ed la Krapaille 29/05/2007 12:22

Plus fort, il y a aussi (et c’est plus rare) les accordéonistes vulcanologues qui se lancent dans le sport de haut niveau.
http://www.youtube.com/watch?v=3UQPe_k25_w
 
 

et, juste pour la plaisir, il y a enfin les sportifs qui sont dépourvus à la fois de sens artistique, mais aussi de talents sportifs : http://www.youtube.com/watch?v=wHKvDKy4Y0E