De l'intrusion des plans culs dans ma boîte mail

Publié le par Folzebuth

J’ai reçu cette pub il y a de ça quelques jours… le 30 mars pour être exact.


Ca m’emmerde sévère cette pollution que représente ce type de réclame sauvage où on m’explique que je vais pouvoir "Tchatter" (note bien le T venu s’incruster au début du mot francisé afin de bien respecter la prononciation d’origine anglosaxonne) à qui mieux mieux, 24h/24 dans ma ville… ma ville.
Il y a 1518 habitants dans ma ville, dont les 4 cinquièmes sont ménopausés et/ou se lèvent plusieurs fois la nuit pour uriner. Alors tes 7 millions de membres prêt à tchatter, je ne sais pas où ils se trouvent, mais certainement pas du côté de chez moi.

Pourquoi je m’énerve ?
Parce que, putain de dieu, je n’ai rien demandé !!!
À l’instar des pilules de viagra stimulatrices de libido et des allongeurs de pénis honteusement mensongers, (je ne dis pas cela pour avoir essayé mais parce qu’il est notoirement reconnu que c’est une fumisterie… et perso j’en ai pas besoin – fallait que ce soit dit) ce type de déballage tournant bien souvent autour du cul débarque dans ma boîte mail sans qu’inscription nulle part ne fut faite.
Cette adresse folzebuth@free.fr a été créée dans le seul et unique but de centraliser les commentaires laissés sur ce blog et être averti quand un de plus est déposé.
Alors oui, ça m’emmerde cette intrusion. Alors je m’agace, je jure, je brandis le poing vers le ciel et maudis celui ou celle qui a récupéré mon adresse sur ce site pour en faire le vecteur d’une pub nauséabonde dont je n’ai que foutre…

Mais je n’étais pas au bout de mes peines,
Le 27 avril, j’ai reçu ça.

Je te laisse imaginer un instant ma réaction du moment… un mélange d’apoplexie, stupéfaction, ahurissement, consternation.
Bon, vous conviendrez qu’une étape a été franchie, clairement, et que nous sommes bien au-delà du stade « je t’offre un verre ? ». Tout ceci est très prometteur, tant et si bien qu’il me faut du coup reconsidérer la chose face à un tel harcèlement. Mon village récèle peut-être en effet sans que je le sache, je cite « les salopes de ma région » dont jusque-là j’ignorais la détresse et la vacuité des "plans culs".
Peut-être devrais plus m’impliquer face à de telle sollicitations moites et désespérées même si la partie "Ils bandent déjà rien qu'à l'idée de sentir la chaleur de votre chatte !" ne me semble pas convenablement ciblée…

Imbécillités à part, ce qui m’enrage le plus dans toute cette merde, c’est qu’au-delà d’un contrôle parental qu’il faudra que j’exerce sur la navigation Internet une fois que mes gosses sauront lire, il faudra en plus que je surveille et contrôle la nature des écrits entrants sur boîte mail car aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de chercher le stupre sur la toile, il se déverse directement dans ta musette sans que tu aies demandé quoi que ce soit.

Folzebuth

Publié dans Colère

Commenter cet article

Marc C 18/05/2007 22:19

NO PASARAN

La Krapaille 14/05/2007 17:50

En relisant, je me demande si ce n'est pas un pudique qui, par un message caché, tente de proposer un chat femelle à l'adoption.
Le coté "plan plan cu cu" est en effet assez pueril , et il est évident (les yeux fermés) que bandé renvoit à un enfantin colimayard.
Où est le mal dans tout ça?