Pétition électronique... vote papier !

Publié le par Folzebuth


Je sais ce qu'on peut penser des démarches de pétition en ligne... comme je sais aussi ce qu'il est convenu de penser des personnes réfractaires au modernisme et à l'évolution des outils... mais autant je trouve que mettre des scanners à code barre à disposition des clients pour qu'ils valident eux-mêmes le contenu de leur chariot, autant le contrôle du citoyen dans sa vitesse en voiture comme le bon déroulement d'une élection sont des points trop importants pour être confiés à l'informatique (quand on voit ce que n'importe quel clampin un peu doué arrive à faire avec un PC sur le réseau, ça fait froid dans le dos de voir que des maires aient pu accepter ceci - et surtout quand on voit le fiasco que cela a été aux Etats-Unis).

Folzebuth

Publié dans Constat dépité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La krapaille 04/05/2007 13:45

Etat du dossier (position des pouvoirs publics) :
 
 

Techniquement, on est prêt depuis longtemps, avec (semble-t-il) toute garantie contre des risques de piratage, intrusion, fraude.
Il n’a jamais été envisagé un vote ailleurs que sur un site contrôlé (bureau de vote), garantissant au minimum que les électeurs ne se prononcent pas sous une menace ou une influence directe.
 
 

Le vrai problème (qui fait que l’on prolonge depuis des lustres la phase expérimentale) c’est qu’alors qu’avec la version Gutenberg, tout un chacun peut vérifier, contrôler, la régularité du scrutin (au moins pour les opérations de vote), dans la version Mackintosh les électeurs doivent s’en remettre au programmeur qui leur garantie que le résultat sorti de la machine est bien conforme aux votes exprimés. Cette situation est ressentie par une partie importante de la population (dont moi) comme une dépossession dans la participation à la vie démocratique. Donc pour l’heure, nous devrions en rester (encore …) à la phase expérimentale.
 
 

 Et n’en déplaise au D’jé, il est plus facile de bidouiller la machine (niveau IUT Info, 1er trimestre) que de bourrer une urne transparente visible du public (niveau majax sup-).

Jerome 17/04/2007 19:17

Et en plus, on ne peut même pas corriger ses fautes....lisez "apostrophes", of course !!

Jerome 17/04/2007 19:16

C'est quoi ce site qui transforme mes apostrophe en triple anti-slash.....!!!Franchement, l'informatique, c'est de la merde !!!!!:-[

Jerome 17/04/2007 19:14

Ah !!! Pour une fois, on va pouvoir polémiquer.....D\\\'une part, le vote papier n\\\'exclut pas la fraude, même si notre beau pays est plutôt réglo de ce coté là.... Mais force est de constater que certains pays, parfois même dit "civilisés" le sont moins !D\\\'autre part, oui, il est possible de faire plein de choses avec un PC, y compris d\\\'apporter un progrès qui n\\\'aurait pas vu le jour sans elle. Mais comme tout outils, on peut mal l\\\'utiliser, voire le détourner !Oppenheimer ou Einstein n\\\'envisageaient pas le bombardement du Japon lorsqu\\\'ils ont développé la théorie de la relativité, ou ses applications pratiques.N\\\'oublions pas également qu\\\'on ordinateur n\\\'est rien d\\\'autre qu\\\'un perroquet (rapide, certes !) qui ne fait que reproduire des "comportements" appris par l\\\'homme. Si on lui fait gober des conneries, il recrache des conneries ! Si on lui dit de compter des bulletins sans se tromper, il compte des bulletins sans se tromper, et plus rapidement que n\\\'importe quelle flopée d\\\'humains (quel que soit leur nombre !!).Je pense qu\\\'il est possible, aujourd\\\'hui, de concevoir un système isolé (pour éviter toute forme d\\\'intrusion => pas de câble : pas de pirate !), convivial, simple, impartial, qui facilite le dépouillement des bulletins. Et on économise au passage quelques tonnes de papiers, on évite les "chicaneries" sur "tel bulletin n\\\'est pas valable", "celui-ci est chiffoné", "celui-là est écrit", etc...P.S. : j\\\'ai tendance à penser que toute solution "binaire" (on fait tout comme ci, ou tout comme ça) n\\\'est pas bonne. Vive les mélanges, et les combinaisons !Bises,;-)

Folzebuth 17/04/2007 20:29

Ah le Djé, tu veux Paul et Mickey ? Gourmand ! OK...S'il faut bien reconnaître que l'informatique pourrait faciliter le dépouillement et le rendre quasi instantané, en a-t-on besoin ? Les résultats en terme d'estimation sont depuis toujours délivrés à 20h, cela ne suffit pas ?Ce qui me gêne, c'est que jusqu'alors, tout observateur souhaitant assister au dépouillement pouvait le faire, de tout bord politique, de toute classe sociale, informaticien ou non. Alors qu'avec une machine, "C'est machin qui est élu... pourquoi ? Ben j'en sais rien, c'est la machine qui le dit ! Ah bon."Les informaticiens sont tellement sûr de connaître leur bestiole qu'au passage 1999/2000, ils étaient persuadés que tout allait péter...De plus vote électronique signifie une ouverture à court ou moyen terme au vote à domicile, via internet ; on va me répondre "génial le vote sur internet ; fini les contraintes de sortie obligatoire du dimanche, 3 min est c'est torché / super pour les personnes handicapés bloquées chez elles à la maison, etc...".Et je réponds "What about the fucking isoloir ? ". Comment s'assurer que chaque citoyen peut voter depuis chez lui sans être sous influence d'un proche qui d'une haleine tiède de digestif de fin de repas va lui expliquer, une main sur sa nuque, comment voter ? Et au risque de me répéter, quand on regarde le merdouillage que ce type d'élection électronique a donné aux states, ça donne pas envie de dupliquer ici.Et si on veut économiser du papier, j'aime autant me passer des professions de foi des candidats que de toute manière je ne lirai pas pour 95% d'entre elles, plutôt que de faire une croix sur ma petite enveloppe à glisser dans une urne cristalline.Bisous mon DjéFolzebuth