Députés dépitants

Publié le par Folzebuth

À toute personne venant lire cet article quelques 10 ans ou plus après les faits... En avril 2009, une loi est soumise au vote de l'assemblée nationale. Nommée Hadopi (Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des Droits sur Internet), elle vise à protéger les artistes contre le téléchargement illégal d'œuvres artistiques protégées par des droits d'auteurs, essentiellement de la musique ou des films (toi qui me lis à une décennie d'aujourd'hui, ça doit doucement te faire sourire, mais ce n'est pas l'objet).
Alors que la loi était portée par la majorité présidentielle, elle a contre toute attente été rejetée grâce à la forte mobilisation du camp de l'opposition, qui sur 577 députés en a réuni 19...

Je te laisse finir de t'étrangler de rire et je reprends...

36 députés étaient présent pour voter une loi dont tout le monde (sur internet du moins) débat depuis des semaines...
Voici en apéritif quelques justifications laborieuses récupérées ça et là sur la toile :


nullJean-François Copé, président du groupe UMP à l'assemblée nationale, Député, Maire.
lepoint.fr : Une fois de plus l'UMP a été mise en minorité. Un camouflet ? 
JFC : C'est un bon vieux mauvais coup socialiste. Une technique classique d'obstruction qui consiste à planquer une dizaine de députés au bon moment derrière une colonne pour faire planter un texte. Nous étions majoritaires tout le reste de la matinée... 

Étiez-vous présent en séance au moment du vote ? 
Non, j'étais dans mon bureau juste à côté. Mais là n'est pas le problème...




nullFrédéric Lefebvre, Député, porte-parole de l'UMP
Lepost.fr : Pourquoi y avait-il si peu de députés UMP dans l'hémicyle ?
FL : "J'ai eu mes collègues à la fin de la séance qui m'ont raconté comment ça s'est passé. Les socialistes ont monté un coup et se sont planqués à une dizaine derrière l'hémicycle. Le président de séance, qui était socialiste, a fait tout de suite voter."

C'est le jeu d'envoyer plus de députés. L'UMP aurait pu aussi réagir et envoyer du renfort...
"Les députés n'ont pas pu réagir car, quand le président prend la parole, on ne peut plus réagir."



Donc, pour résumer les propos de ces 2 éminent responsables du mouvement politique Union pour un Mouvement Populaire, si les votes ont été majoritairement contre, ce n'est en aucun cas lié à l'absentéisme chronique et institutionnalisé des députés (de la majorité en l'occurrence) mais bien à cause de la fourberie des élus socialiste qui se sont sournoisement cachés avant d'aller voter.

Quand on a le mandat de ses concitoyens en tant que député, la responsabilité en tant que porte parole du mouvement politique de la majorité et dépositaire de la confiance du chef de l'état dans l'aboutissement d'un projet de loi sur lequel ce dernier ne cache pas son attachement, faire un déni de responsabilité tel que celui ci en se défaussant sur le dos de l'opposition est, je trouve, minable, pathétique et consternant.
Pire messieurs, cela reflète votre - je pèse mes mots - inutilité.

Message particulier à Frédéric Lefebvre,
Depuis des mois vous balancez sur toutes les ondes des propos ahurissants et volontairement provocateurs sur, en vrac, l'incarcération des mineurs de 12 ans, la détection de la délinquance chez les enfants de 3 ans, la qualité des programmes de France Télévision, ou des analogies douteuses sur le piratage internet et la revente de produits stupéfiants - j'ai d'ailleurs déniché un site qui a une théorie intéressante sur votre cas, voir ici - ces mois n'auraient-ils pas été mieux employés à l'analyse de votre mission en vue de son bon accomplissement ?


Autre chose,

Élu pour représenter la Nation, le député participe à l'exercice de la souveraineté nationale. Il vote la loi et contrôle l'action du Gouvernement. Il bénéficie, comme le sénateur, d'un statut protecteur, conçu non comme un privilège mais comme un moyen destiné à lui assurer l'indépendance et la liberté d'expression nécessaires à l'exercice de son mandat. Cette protection spécifique est consacrée par le principe des immunités parlementaires, qui trouvent leur fondement dans la Constitution elle-même.
Source

La source me paraît fiable, vous en conviendrez.
Notez que dès la 2ème phrase, on nous dit très clairement quelles sont les missions du député, élu du peuple. Il vote la loi.

Par ailleurs, la même source fiable dit la chose suivante :
Depuis le 1er octobre 2008, les indemnités mensuelles brutes sont les suivantes :
Blablabla
blablabla

Soit net mensuel 5 219,17 €

Voir ici pour le détail

J'ai un travail (encore, pour le moment), ce qui revient à dire que j'ai une ou plusieurs tâches à accomplir ce qui en contre-partie me permet de toucher un salaire, modeste, médian paraît-il, mais suffisant pour me permettre de subvenir aux besoins de ma famille (en complément du salaire de mon épouse qui a parfois le mauvais goût de gagner plus que moi). Quand je ne viens pas sur mon lieu de travail, vous allez rire car c'est cocasse, mon employeur note cette absence et ne me verse pas de salaire pour la journée manquée. Dans cette même entreprise où je travaille, des commerciaux essaient de vendre nos produits et notre marque ; s'ils n'y arrivent pas, s'ils ne remplissent pas la mission qui leur est confiée, ils ne touchent pas de prime et leur salaire - qui peut être mirobolant lors des mois fastes - se voit réduit comme peau de chagrin.

Vous me voyez sans doute venir avec mes gros sabots remplis de raisonnements chafouins qu'une partie de votre électorat qualifiera sans doute de simplistes mais je tiens tout de même pour le plaisir à formuler la question que voici : 
"Est-il légitime (vous apprécierez à sa juste valeur la racine étymologique de ce mot) qu'un député, dont la mission première est, d'après ce que le site de l'assemblée nationale m'en rapporte, de voter la loi, touche de tels substantiels émoluments quand il n'est pas présent à son poste ?"

Formulé différemment :
Puisque personne ne se décidera à remettre en question le cumul des mandats en France attendu que ceux qui pourraient y mettre un terme sont ceux qui en jouissent, ne pourrait-on pas rémunérer ces escrocs républicains au prorata temporis qu'ils consacrent à leur fonction ?

Un dernier point pour la route...
Me Eolas qui ne perd jamais une occasion de se faire l'avocat du diable, présente dans son dernier billet la justification suivante :

Pourquoi n'y avait-il que 35 députés sur 577 dans l'hémicycle ?

(...) l'Assemblée examine de front plusieurs textes, certains en commission (passage très important), d'autres déjà en débat public. Ces textes s'accompagnent de volumineux rapports, et d'une liste d'amendements, parfois par centaines, dont il faut bien prendre connaissance. De fait, une répartition des dossiers par domaine de compétence se fait. Les 577 députés ne sont pas des experts en compatibilité publique et en droit fiscal. Certains se spécialisent donc dans les lois de finance ; d'autres connaissent la question agricole et vinicole, etc. Leur présence lors du vote (...) d'une loi sur le droit d'auteur et l'internet aurait été une perte de temps. Les députés sont payés fort cher, ce n'est pas juste pour rester assis sans rien dire et appuyer sur un bouton quand on leur dit de le faire.

S'il faut avoir un domaine d'expertise spécifique pour s'intéresser à une loi et lui consacrer du temps, j'aimerai savoir quel était le domaine de compétence des 469 votants (277 pour, 192 contre) ayant donné leur avis sur la loi traitant du droit à l'avortement ? Ou dans quel type d'expertise excellaient les 369 "pour" et les 113 "contre" qui se sont prononcés sur l'abolition de la peine de mort ?



Epilogue :
Des milliers de gens auraient aimé s'exprimer sur la pertinence d'une loi régulant la diffusion des œuvres au format électronique, on leur pose la question par referendum ? Non, le referendum sert je vous le rappelle à donner son avis sur des sujets auxquels on ne comprend que dalle, comme la constitution européenne. Il est beaucoup plus sain et démocratique de mandater par voie électorale des types qui, bien que payés pour ça, iront voter les lois s'il n'ont rien de mieux à faire.



Publié dans Colère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Marc 27/04/2009 14:20

Garde ton sang froid Folzebuth sinon tu vas lui donner raison... Moi, j'apprécie ton blog, même si le fond n'est pas toujours exact. Tu me fais surtout bien rire. Merci et bonne continuation!

Folzebuth 27/04/2009 14:50



Le fond n'est pas toujours exact, j'en conviens. J'accepte, mieux, je ne demande qu'à être
contredit ; tout est dans la forme, et la sienne ne me sied.


Merci beaucoup pour ces encouragements. 



noum 27/04/2009 12:46

Les trolls ne sont pas  bêtes, Ils sont malades.Aussi ne faut-il pas gaspiller la colère dont ils se nourrissent  .

Folzebuth 27/04/2009 14:44



Tu as sans doute raison.


Ce qui me frustre, c'est que sur la vingtaine de visiteurs quotidiens, peu laissent des comms, et
sur ce peu, il faut qu'il y ait ce genre de cuistre. Heureusement que tu es là, ça compense.



noum 27/04/2009 08:15

Encore un qui est jaloux de ton groove et de ta musicalité Folzebuth  ...Manoukian sort de mon corps !(oui moi aussi j'aime bien élever les débat comme le  vieux monsieur snob qui parle tout seul dans son salon en buvant du thé)des bisettes

Folzebuth 27/04/2009 11:22



Non mais tu as vu ce vilain teigneux ? La politique a toujours rendu les gens obtus et un peu con
sur les bords dans les conversations – raison pour laquelle j’évite soigneusement le sujet avec les gens qui me sont chers – , cet énergumène saupoudre de la condescendance et du dédain
en sus.


Le plus amusant au final, c’est qu’il n’aura jamais indiqué quelles sont les sources dignes d’être
utilisées pour parfaire sa connaissance politique et être autorisé à raisonner ; je linke pour ma part le site de l’assemblée nationale et rapporte des faits avérés recoupés par plusieurs organes
de presse, qu’apporte-t-il lui ? "Z’êtes des nazes qui n’y comprenez rien", fin du message.


Pas sûr que ce soit de la jalousie. De la bêtise plus vraisemblablement.



Jivomitsu 25/04/2009 17:47

@Folzebuth "élever le débat" : ma remarque avait pour objectif de mieux vous renseigner sur le fonctionnement du vote des lois avant de braire. Avez-vous déjà participé à des forums politique ou impliqué dans une action politique quelle qu'elle soit ? nooon! je ne veux pas rentrer dans le système... La politique vue de très loin, c'est sûr qu'on peut "comprendre" votre jugement.

@Mamillat : Voilà pourquoi je me permets de vous appeler "enfants, ploucs". Votre âge n'a rien à voir. CQFD.

Folzebuth 25/04/2009 18:39



Je vois mal en quoi le fait de participer à un forum politique me donnerait une légitimité à
disserter sur l'absentéisme chronique à l'assemblée nationale. Ce que retiendrai de cet échange avec quelqu'un qui s'estime, sans me connaître, largement plus impliqué politiquement que moi,
c'est que l'on a vite fait de perdre tout sens de la mesure dès qu'il s'agit d'en parler, de politique, vu qu'on se fait traiter de pilier de bar et de plouc dès que l'avis d'en face n'est pas le
même que le sien, ce qui ne donne pas franchement envie de participer aux forums que vous évoquez.


Notez par ailleurs que vous déclarez "ma remarque avait pour objectif
de mieux vous renseigner sur le fonctionnement du vote des lois (...)", je vous invite à relire votre 1er commentaire, la partie supposément éclairante m'échappe. Votre remarque, si je
peux me permettre, était volontairement hautaine et teintée d'agressivité - sans trop d'arguments à faire valoir - sans doute pour obtenir une réponse, ce qui est un succès, force est d'admettre.
On a donné un nom sur internet à ce type d'attitude.


Ne pouvant malheureusement passer plus de temps à débattre, et ne le souhaitant pas vraiment, eut
égard à la manière dont l'échange a débuté, veuillez considérer cette réponse comme la dernière de ma part. Si vous considérez que le dernier qui parle a raison, faites, je vous en
prie.



Mamillat 25/04/2009 17:11

Merci de me qualifier d'enfants, même si je perçois un petit peu de mépris, ça fait plaisir à 60 ans de se faire traiter d'enfant!!... je vois plutôt là un ton de quelqu'un d'avisé qui condescend à nous expliquer que nous sommes dans l'erreur. Non, je vous rassure me seules sources ne sont pas internet et puis le deuxième degré en humour ça existe.... Cool ! le bonjour des Ploucs