Voeux

Publié le par Folzebuth

Salut

Pour célébrer dignement ce début d'année 2009, voici une première dans l'histoire de ce blog : un article qui n'est pas de moi.

Reçu par mail de mon ami René de Sessandre, c'est avec sa permission que je colle ci-dessous sa prose, car elle me plaît.

Pout te situer le personnage, René est grand et velu ; il a un sourire carnassier, il aime écrire et écoute du Metal, et c'est mon pote.

Bonne lecture.

Folzebuth

 

 

 


 

Cul et Pognon !

(A tous ceux qui m'ont envoyé en 2008 des chaines de l'amitié, des alertes hystériques sur d'improbables fins du monde, des appels à la révolte sur commande, des indignations bien pensantes, et d'une façon très générale : ceux qui ont cru sauver le monde d'un clic en me faisant suivre les pires inepties moralistes )

La photo représente une vache, genre ...une vache tu vois, 
Blanche et noire, Ruminante, paisible. 
Avec un sac sur le dos, et un tuyau dans le cul. 
La légende précise que c'est un examen préliminaire (et indolore, youpi) pour connaître la quantité de méthane expulsé par les vaches, pour lutter contre le réchauffement naninanere. 
Le tuyau va de l'intestin de la pauvre bête jusqu'au sac qu'elle a sur le dos (ce qui déjà est parfaitement ridicule, sans compter qu'elle à pas de boucles d'oreille pour aller avec). 
Et je te précise que ce que je te raconte est parfaitement authentique

On roule en 4x4, ce qui est bien entendu, indispensable à la survie de l'homme occidental, en polluant comme un méthanier panaméen en mer du nord. Mais c'est dans le cul de la vache qu'on met le tuyau. Parce que la planète se réchauffe. "...et que si tu ne fais rien, eh ben c'est pas bien si tu ne fais rien" "alors trouvons des solutions (de mes deux)"

Je ne comprends plus le monde où je vis. Parce que bien entendu, tout cela est authentique !

-Au 18ème siècle, 16 hivers très froids dont celui de 1708/1709 qui aurait été si froid qu'on n'en avait jamais observé en France de si froids d'après des témoignages.
- Au 19ème siècle, l'hiver 1879/1880 a été l'un des plus froids de ce siècle avec 75 jours de gelée 
- Au 20ème siècle, sur les 23 hivers très froids celui de 1962/1963 et 1955/1956 ont été très rudes

Et t'appelle ça une planète qui se réchauffe, toi? 

Je te rassure, mon compagnon, mon voisin, mon collaborateur (si tu bois vichy), j'en ai tout autant sur les étés caniculaires du siècle dernier pour te montrer que la terre est pas plus chaude que ta femme, que ce soit cette année ou il y a un siècle. 
Comme on me dit que tu as un cerveau, je me persuade naïvement que tes idées valent bien les miennes. Simplement comme personne ici bas n'est capable de me dire pourquoi nous sommes ici (dans ce monde je veux dire). 
J'ai décidé moi, que j'étais là pour jouir ni plus ni moins!

Alors si certains préfèrent voir la vie comme un combat sans fin plutôt que comme un chemin à emprunter, ou une expérience à vivre, c'est leur problème, 
A leur différence je ne leur donne pas de leçon. Et je continue à jouir, égoïste et satisfait. Sans aigreur, ni jalousie, ni haine, 
Mais heureux. 

Depuis des siècles :
Des méchants marchent sur la gueule des gentils, 
Y des gens qui meurent,
Et d'autres qui naissent,
Les noirs crèvent de faim, et les blancs crèvent de cholestérol,
Y a toujours des nantis et toujours des "sans rien", 
Et j'écris toujours mes conneries débiles tous les ans, pensant que ca sert à quelque chose, comme toi tu tries tes déchets (parce qu'on t'a dit de le faire !)

Et c'est pas une grève de la faim, un gilet jaune sur mon appui tête, ou une tente Quechua en bas de chez moi qui va changer quelque chose, à part le panorama dans ma rue. 

-La Banque centrale européenne (BCE) a apporté une nouvelle bouffée d'oxygène en injectant 70 milliards d'euros dans l'espoir d'apaiser les tensions liées à la crise bancaire aux Etats-Unis.
Et 22 milliard suffiraient à enrayer la faim dans le monde.

-
Le sauvetage de Yann Eliès a coûté environ 490.000 euros, Et 150 euros suffisent à sauver de la faim un enfant africain

-Le 10 mars 2008 : appel vibrant de solidarité de pompeux intellectuels, confortablement installés derrière leur vin à la cannèle pour s'insurger en masse contre l'occupation du tibet par les vilains chinois. Occupation qui n'est tout de même pas de première fraicheur puisqu'elle date de 1950. Le 16 décembre La police chinoise a arrêté 59 "propagateurs de rumeurs subversives" au Tibet. Et j'ai pas reçu un seul mail pour m'en informer.

Alors c'est pas parce que la télé, (anus de ma génération), me défèque au visage, la fiente de ce que je dois penser, dire ou faire, que je dois forcement me prendre pour un bousier landais et l'ingérer, content de moi, et d'être comme tout le monde :

-Manger 5 fruits et légumes frais. 
-Aller voir le roi lion, 
-Faire ma coloscopie après 40 ans,
-Voir si mes idées prennent vie du coté de chez Leroy merlin 
-Surveiller ma DMLA (dégénérescence maculaire lié à l'âge)
-Boire avec modération, 
-Mettre des ampoules basses-conso, 
-Et une bougie sur ma fenêtre pour la pauvre Ingrid,
-Installer des toilettes sèches (avec des copeaux de bois à la place de la chasse d'eau),
-Et militer ardemment contre le joug de la chine en foutant un drapeau tibétain à ma fenêtre (en oubliant de regarder l'étiquette qui me dit qu'il est fabriqué en chine). 
-Acheter du café Malongos, des fois que tu sois tenté par le commerce équitable alter-mondialiste autogéré associatif issu de la diversité citoyenne démocratique (de mes deux).

Mais vivre, c'est comme rire ou manger, 
Personne ne peut le faire à ma place. Alors tes leçons, mon compagnon, mon camarade, sauveur du monde.com, si tu te les mettais là où la vache se colle un tuyau à méthane ? hein? 

Parce qu'une seule chose est sure, c'est que toi, moi et même la vache avec son tuyau, nous mourrons un jour. Peu importe ce que tu as fait (ou non) avant, tu mourras, aussi sur que la planète ne se réchauffe pas. 

Et entendons nous Bien, je ne t'empêche pas de faire tes conneries de pétitions ou de manif solidaire citoyenne (de mes deux). Alors, s'il te plait (je t'entends d'ici prôner la tolérance) ait la gentillesse de me laisser faire les miennes. 


Cul et pognon !!


C'est tout ce que je souhaite, en gros égoïste vautré dans ma suffisance bourgeoise (ah ! bourgeoise ! avec mon découvert le 15 de chaque mois), 
Je ne suis qu'un homme qui aime qu'on lui foute la paix, et que les vœux de guerre et de combat n'ont jamais vraiment ému. Personne ne devient grand par la guerre disait yoda. 
Et en ce qui me concerne je n'ai pas besoin de me battre pour exister. 

c'est pas de la misanthropie, brute et massive, mais j'ai ma petite coquetterie, et n'est ce pas, balancer comme un lapin fait ses crottes, "bonne année" sans savoir à qui je parle et surtout terrorisé par l'idée que si je ne le dis pas, je vais passer pour un gros con. Merci très peu pour moi. 
Toutefois, en ce qui te concerne il va sans dire que je préfère te savoir en pleine forme, amoureux et les sens apaisés. D'où le titre puissant et pur de cet agacement par écrit.  

Et fous la paix aux vaches s'il te plait



René de Sessandre 
Berger des arbres, misanthrope ordinaire et thrasher par la grâce de Dieu


Commenter cet article

no 12/01/2009 18:25

"année" bonne année c'est aussi souhaiter aux gens d'être heureux vu que c'est le droit de jouir qui est reveniquer ici!! alors bonne année

Folzebuth 13/01/2009 08:50



reveniquer ? Un bien joli mot. 


Il manque un "d" à mon avis, pour faire revendiquer. Remarque, reveniquer ressemble à la
contraction de 2 mots, revenir et un autre... ce qui est bien aussi. Excellente année à toi aussi.



Ardalia 09/01/2009 16:25

Et bananée hein !

Folzebuth 12/01/2009 15:43



Bananée à toi aussi chère amie. Je te la souhaite... flambée ?



Stabbquadd 09/01/2009 11:25

Non mais putain de bordel à cul (de vache), c'est qui ce connard ? On dirait moi merde !D'ailleurs, ça me rappelle un truc que j'avais écrit en regardant le documentaire fiction de notre cher Prix Nobel super trash, le bienheureux (vainqueur) Al GORE. Avec un nom pareil, y'avait de quoi en dire des conneries. Et puisque je suis un flemmard, je te copie-colle ici même mes réactions au visionnage de sa production révolutionnaire qui allait changer le monde, mais pas tout de suite.Ah oui, et j'ai intitulé ça : "Al Gore est un GI (pour Gros Idiot)"J'étais en train de regarder "Une vérité qui dérange" cet après-midi. Parmis les quelques films d'épouvantes que j'ai téléchargé, celui-ci semblait convenir à mon besoin immédiat de ne pas trop me concentrer sur ce que je regarde.Finalement c'est raté, j'ai pas pu m'empêcher de relever à quel point ce gars est profondément idiot. Il n'a aucune connaissance en aucun domaine et se prend véritablement pour le messie, l'humilité en moins. Je m'attendais à voir des scientifiques, et je n'ai vu que la tronche d'Al Gore, super sérieuxe tout le long du film, appuyé par un clip débile des simpsons qui, décidément, ne vont pas en s'améliorant.J'ai commencer à tiquer quand il a commencé à raconter qu'on était en train "d'épaissir" l'atmosphère terrestre, et je me suis marrer. Enfin je me serais marré si ça avait été le reportage onirique d'un paumé sur YouTube...Puis, au bout de vingt minutes, j'ai eu droit à un espèce de bouquet de conneries qui m'a donné envie d'écrire ce petit message inutile.Tout d'abord, je remarque qu'Al Gore ne sait pas ce qu'est un graphique. En effet, sur celui-ci, on constate que la courbe revient en arrière pour repartir de l'avant après être revenue quelques 20.000 ans en arrière. Donc, pendant ces quelques 20.000 ans environ, il y avait techniquement trois relevés différents, qui se suivent et convergent tous pour ne former au final qu'une seule et même courbe. Splendide !Al nous explique ensuite avec un humour à trancher au couteau (à beurre) que dans ce graphique les courbes sont manifestement interdépendantes. Et là je crie au génie (pour ne pas reprendre un jeu de mot de Léonard). Quand on regarde bien les courbes il semble évident que quand la courbe bleu monte, la courbe rouge ne tarde pas à monter elle aussi. Conclusion, quand la température monte, la quantité de CO2 dans l'atmosphère augmente. Ce qui semble somme toute normal étant donné que les océans rejettent énormément de CO2 dans l'atmosphère, et plus ils sont chauds, plus ils en rejettent.Mais selon Al Gore, il semble pourtant évident que c'est l'inverse. Encore une fois, ce crétin ne sait pas lire un diagramme. Autre fait amusant, sur cette image Al nous explique qu'on a pété les records de CO2. On aurait plus du double de CO2 que le précédent record. Mis à part la véracité des données qui ne semblent sortir de nulle part (pas d'explication sur la provenance de la courbe, Al se contente de nous dire qu'elle est "inédite" : autrement dit elle sortirait direct de photoshop que ça n'aurait rien d'étonnant, et sa phrase n'en deviendrait pas un mensonge pour autant), mis à part la provenance des données, donc, on constate que bien que la courbe de CO2 explose les records, celle des température semble à peine augmenter. Pourquoi ne double-t-elle pas, puisqu'elle est aussi intimement liée à celle du CO2 dans l'atmosphère ?Dernière stupidité pour l'instant, quand Al Gore nous serine que lorsque l'hémisphère Nord du globe est en été, la courbe de CO2 baisse, parce que les végétaux absorbent plus de CO2, c'est encore une fois totalement faux. Le fait lui même est vrai, encore une fois, mais son explication est parfaitement stupide, et montre bien qu'en Biologie non plus, Al Gore n'a aucun talent.Soyons clairs : pourquoi un végétal absorbe-t-il du CO2 ? Pour créer plus de végétal. Pour grandir, faire pousser ses feuilles, etc... Il prend le carbone du CO2, et créé de la matière "carbonée", vivante. Or, c'est plutôt au printemps que tout ceci se passe, n'est-ce pas ? En été il fait très chaud, les végétaux crament, à la limite, mais ils ne font plus de feuille et poussent bien moins.Maintenant reprenons l'hypothèse des océans qui rejettent du CO2. Al le dit lui-même, au Nord il y a plus de terres émergées, donc plus de végétaux, et quand c'est l'été ils absorbent selon lui du CO2. Si c'est l'été au Nord plein de végétaux, c'est l'hiver au Sud plein d'océans. Les océans sont plus froids et bénéficient de moins de lumière. Donc moins de rejet de CO2. Et inversement pour l'hiver au Nord et l'été au Sud.Donc oui, le fait est juste, seulement l'explication de la baisse de CO2 quand le Nord est en été n'est pas l'absorption du CO2 par la végétaux en plein été, mais surtout le manque de rejet au Sud, dans les océans !EDIT: Et voilà qu'il cherche à nous amadouer avec son fils qui a failli mourir à 6 ans. Une démarche scientifique décidément irréprochable. Mélanger la comédie dramatique à des infos alarmantes sorties de nulle part dans un spectacle de clown triste, c'est au moins digne du Prix Nobel de la connerie.EDIT2: Entre deux étapes de son auto-biographie (il avait un poney quand il était étudiant, et son père a été éleveur du mois... mais surtout sénateur, on comprend mieux le parcours du fiston simplet, exactement comme Bush), Al nous montre maintenant un schéma dans lequel le soleil se trouve au dessus du pole Nord et l'abreuve de ses rayons et le transforme finalement en chaudière... Et, je cite : "La chaleur s'accumule donc plus vite au Pole Nord que partout ailleur sur la planète". Oui oui, Gore croit vraiment que le Pole Nord reçoit plus de soleil que toutes les autres parties du globe, et que c'est par là même l'endroit le plus chaud du monde. Il nous démontre ainsi qu'en astronomie aussi, il n'a strictement aucune connaissance, mais qu'il aime quand même bien ouvrir sa gueule et qu'il est néanmoins super sérieuxe.EDIT3 : Ho là j'en ai eu une belle, de perle. D'après Al, l'évaporation de l'océan Atlantique se retrouve toujours au dessus de l'Europe à cause de la rotation de la Terre XDOui, parce que d'après Al, la Terre tourne, mais son atmosphère non. Donc quand vous faite chauffer de l'eau pour les pâtes, regardez où va la vapeur, et c'est forcément l'Est ! Finalement une boussole ça sert vraiment à rien hein. Ils sont cons ces marins...En fait, hormis la logique défaillante de la rotation de l'atmosphère en même tant que sa planète, le plus gros problème dans sa démonstration, c'est que la Terre tourne exactement dans l'autre sens : vers l'Est. Donc si l'atmosphère ne tournait pas, la fumée irait droit vers l'Ouest, en arrière (la fumée du train ne le précède pas).EDIT4 : Non rien, en fait là il vient de menacer à demi mot l'Europe d'entrer dans une nouvelle période glaciaire. Moi qui croyait que la Terre se réchauffait... Cool, on va pouvoir refaire du snow en France ! Et sans attendre l'hiver. Je peux pas déménager en Suède, bah la Suède va venir à moi XDEDIT5 : Excellente citation que celle-ci : "Il est difficile de faire comprendre une chose à un homme quand son salaire dépend de ce qu'il ne la comprenne pas" Upton Sinclair. Mais dites-moi à qui s'applique le mieux cette citation ? Tout d'abord à Al Gore, avec son documentaire fiction, qui ne peut pas être moins alarmiste, quitte à mentir ou à inventer des preuves, car sa réussite en dépend. Ensuite, aux climatologues et aux spécialistes du "réchauffement climatique" (sous entendu "causé par l'homme") qui, s'il n'y avait aucun problème, seraient au chomage.Qui donc a intéret à être toujours plus alarmiste en ce qui concerne le réchauffement climatique causé par l'homme : ceux qui en vivent. Et même s'il faut finir par inventer des preuves et les mélanger avec un civet dramatico-émotionnel pitoyable.Attention, je ne dis pas qu'il n'y a pas un problème de pollution, et que l'homme n'endommage pas son environnement. Ca serait idiot. Les allergies, les asthmes, les cancers augmentent constamment en nombre d'individus touchés, et on connait les responsables : cigarette, pots d'échappement, industries, etc... Je conteste seulement la partie "réchauffement climatique dû à l'homme", qui n'est fondé sur aucun fait qui ne soit pas très contestable. C'est une mode : tout le monde en parle, parce que tout le monde en parle, et c'est donc forcément vrai. Moi, ca ne me suffit, sinon la Terre serait toujours plate et le soleil tournerait autour de notre chère assiette bleue.EDIT6 : au temps pour moi, certaines sources sont citées. Stephen Pacala et Robert Socolow par exemple. Deux... climatologues spécialisés dans le réchauffement climatique et les émissions de CO2... C'était quoi la citation de ma précédente remarque déjà ?Voilà, j'en suis venu à bout enfin. Ca m'a au moins permis de bien me défouler :D

Folzebuth 12/01/2009 15:45



Peu de blogs à mon avis peuvent se prévaloir de disposer de commentaires plus longs que les
articles commentés