Areuhh ? Au gniouf !!!

Publié le par Folzebuth

Cher M. le député,

Étant un citoyen avisé, fort respectueux des lois et penseur mondain à hauteur des facultés qui me sont propres et qui, je dois bien l'admettre, sont assez limitées, je souhaite toutefois vous faire part d'une de mes réflexions sur un sujet brûlant de l'actualité politico-judiciaire de notre pays, ayant vu le jour suite à une remarque du sémillant et amène porte-parole de l'UMP et directeur des programmes de France Télévision que vous êtes, monsieur Frédéric Lefebvre, en l'occurrence une réflexion sur l'étude comportementale des enfants visant à déceler ceux susceptibles d'être « à problème » dès l'âge de 3 ans.
Certains de vos détracteurs y voient une volonté de résoudre toutes formes de problèmes de société via la méthode du tout répressif et du tout carcéral, la proposition de la garde des sceaux (à champagne) Madame Dati au sujet de l'abaissement de l'âge minimum légal d'incarcération fait par ailleurs écho à votre idée, ce qui n'est d'ailleurs pas pour rassurer vos opposants. Bon OK, c'est con que les murs ne se poussent pas en prison et que la population au mètre carré y croisse de façon régulière, mais bon, en même temps, il faut bien stocker ses délinquants, peu importe leur âge ; 3, 6 ou 9, la loi est dure et la justice aveugle, tout ça tout ça...

Pour en revenir au dépistage, je trouve personnellement que l'on touche au génial dans ce cas bien précis puisque vous proposez de cataloguer dès l'extrême plus jeune âge l'individu avant qu'il ne soit concrètement passé à l'acte ; en effet, à 3 ans, c'est tout juste si le gosse est propre.
Notez bien que si la pertinence d'un examen approfondi du potentiel néfaste d'un enfant de 3 ans saute aux yeux de tous, il est en revanche inutile de dilapider l'argent du contribuable en pratiquant des examens sur des sujets implicitement hors-cible. La population bénéficiant d'un statut social et d'une couverture financière épaisse ne saurait être suspectée d'élever de la graine de voyou ; la preuve, ils finissent présidents ou fils de présidents. Il est par ailleurs superflu de pratiquer de tel test sur les progénitures de personnes dont la pigmentation trahit un défaut de papiers en règle, le ministère Hortefeux étant déjà sur le sujet ; cela ferait doublon. J'apprends d'ailleurs que désormais nous procédons aux arrestations directement en maternelle (ici), nous sommes donc tout à fait cohérent dans cette démarche mêlant le plus jeune âge, le dépistage et le menottage, c'est parfait.

Il me semble que les parents aujourd'hui sont complètement débordés par leurs enfants et incapables d'assurer pleinement leur rôle d'éducateur ; j'en veux pour preuve que des messages pleins de bon sens sont adressés régulièrement via le poste de télé sur ce qu'il est bon de regarder ou non en fonction de son âge, sur ce qu'il est bon de manger et à quelle heure...
C'est la raison pour laquelle je vous propose tout simplement de lancer une grande campagne de dénonciation (grande tradition française s'il en est, ce n'est pas le trésor public qui me contredira), la nouveauté résidant dans le fait que l'acte de balance se ferait non pas entre voisins mais directement au sein de la cellule familiale ! Les parents ne savent pas élever leurs mioches, qu'ils s'en débarrassent ! On verra alors si en taule ils font encore les malins à manger trop gras, trop sucré, trop salé ces petits connards.

Plus concrètement et afin de montrer l'exemple, laissez-moi vous rapporter les faits suivants :
Vivent sous mon toit à ce jour deux vermines de 5 et 2 ans : si nous avons loupé le coche du dépistage pour l'aînée dont j'essaierai à l'adolescence de contenir les élans destructeurs de délinquance domestique, il en va tout autrement pour celui que nous nommerons « le cuistre en couche » qui du haut de ses 2 ans, présente d'ores et déjà les signes avant-coureurs d'une violence brute qu'il me paraît crucial de dénoncer. Jugez-en par vous même :
Il refuse 1 fois sur 2 de venir quand on l'appelle - refus d'obtempérer.
Il sort du « coin », où il est placé par l'autorité pour méditer sur une bêtise, sans en demander l'autorisation - atteinte au respect dû à la justice, évasion.
Il se saisit d'objet divers et variés pour en tester la solidité sur le crâne de sa sœur - coups et blessures, violence avec arme et préméditation comme circonstances aggravantes !
Il rentre dans la chambre de mon épouse et de moi-même sans crier garde ni s'annoncer, au risque de nous surprendre en délicate situation - atteinte à la vie privée.
Il gigote quand on essaie de le contraindre à s'habiller - rébellion.
Il stocke dans son repaire des objets ne lui appartenant nullement, glanés ça et là dans le domicile familial - recel.
Il profite régulièrement que nous ayons le dos tourné pour s'introduire dans la chambre de sa sœur, où il est pourtant interdit de séjour, pour y subtiliser un bien matériel, fréquemment un objet dont la désignation officielle est « doudou », et fuit au galop avec le fruit de son larcin - vol à la tire.
Il mange salement, ne fais que très peu d'effort pour se saisir convenablement des couverts, et passe le plus clair de son temps de repas à mendier le contenu de l'assiette des autres, sans doute persuadé qu'il est que la pitance y est meilleure - mendicité, racolage, trouble de l'ordre public.
Il nous réveille tous les matins à 6h30 M. le député, 6h30 ! A 24 mois, il se familiarise avec le tapage nocturne... en matière de délinquance, ça se pose là je trouve ! Un individu honnête, même à 2 ou 3 ans, sait respecter le sommeil de ses concitoyens !
Pire ! Il se fait caca dessus et ne manifeste pas le souhait d'être changé ! Il reste dans ses matières nauséabondes en empestant l'atmosphère comme si de rien n'était, affichant un sourire pervers et niant du chef avec la dernière des insolences et un certain toupet si on le soupçonne d'être à l'origine de l'odeur pestilentielle - pollution chimique, dégazage sauvage.

Au regard des différent élément que je vous rapporte au sujet de ce terroriste, vous conviendrez que l'on ne peut qu'y voir la marque d'un comportement des plus déviants qu'il me semble important de recadrer. En conséquence, je vous prie de bien vouloir procéder à l'arrestation dudit délinquant pré-juvénile vivant sous mon toit, ses prédispositions au crime ne faisant pas le moindre doute, autant mettre un terme à la carrière d'un nouveau Mesrine avant qu'elle ne voit le jour.

Cordialement

Folzebuth

 


Publié dans Colère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 20/12/2008 19:53

Ton gamin finira guitariste dans un groupe de death-metal.On se demandera où il a chopé le virus...;-)

Folzebuth 21/12/2008 09:24



Puisses-tu dire vrai !!!



l'épouse 13/12/2008 09:00

Euh... Réponse à la provocation...Méfie-toi, si tu continues, tu risques te retrouver seul avec le "cuistre en couche" !!! Non mais !

Folzebuth 14/12/2008 16:17



C'est ça ouais.

Private joke : "va mettre du maquillage"



Green 10/12/2008 01:59

juste génial ! un des meilleurs post que j'ai pu lire ici !

Folzebuth 10/12/2008 09:53



Et bien ma foi, que dire...? Merci.



Xdc-S@nCh 09/12/2008 11:26

De la graine de racaille...Merde je te laisse, ma marmaille me regarde fistement.

Folzebuth 10/12/2008 09:52



A 11h26 avec ta marmaille ? Ca sent les vacances ou je ne m'y connais pas.


Alors bonnes vacances !



no 06/12/2008 16:54

ça fait très peur... le gène de la délinquance m'a l'air développé chez toi, c'est suspect...le père du dit potentiel déliquant à savoir toi risque gros pour développement et accroissement d'un patrimoine héréditaire déviant

Folzebuth 07/12/2008 08:15



Nan, c'est maternel comme héritage. Déjà aux regards des beaux-parents, j'aurai dû me
méfier.


De mon côté, on est de bonne famille.