J'en ai pas fini avec Lemoine... part III

Publié le par Folzebuth

Et cette fois, je prouve par l'image ce que j'avance.
M'étant par le passé acharné à deux reprises sur l'absence de compétences audiovisuelles de cette perruche, voir ici et pour ceux qui me font l'honneur de leur présence que depuis peu de temps, force est de constater qu'à l'instar de Windows et des critiques ciné, il va me falloir créer une rubrique dédiée aux absurdités et inepties diverses que Anne-Elisabeth Lemoine déverse quotidiennement dans la lucarne herzienne.

Tout d'abord, plantons le décor.
L'émission qui se nomme « L'édition spéciale », animée depuis cette année par Bruce Toussaint, propose un grand fourre-tout d'actualités, de recettes de cuisine, de chroniques politiques, tendances et vaguement culturelles.
L'invité du jour était Cindy Sanders. Pour mes lecteurs qui ne regardent que modérément la télévision - grand bien leur fasse - Cindy Sanders est une candidate refoulée l'an passé d'une émission de type StarAc, qui a fait l'objet d'un mouvement de fausse sympathie teintée de sarcasme de la part du public, mouvement largement relayé et amplifié par les médias en général et les chroniqueurs acides en particuliers.
Aparté : je dois d'ailleurs un mot de justification à San Defez qui, il y a de ça quelques mois, m'avait demandé d'user de ma plume à l'encontre de ladite Cindy Sanders que l'omniprésence à l'écran irritait au plus au point. Je lui répondais que par nature, je n'aimais pas trop tirer sur les ambulances, et que de surcroît, l'inspiration me manquait sur ce sujet. Quelle ironie un trimestre plus tard, que non seulement l'objet de son ire existe toujours médiatiquement, mais en plus, je prends sa défense.

Première mise en bouche, l'accueil réservé à l'invitée par M. Toussaint (parce qu'il n'y a pas de raison que seule Lemoine reçoive un atémi de jichitsu dans sa face).

 

 

 

 

 « Rassurez-moi, vous n'allez pas chanter ? »... Je trouve cette entrée en matière, à l'égard d'un invité, absolument abjecte.
On a le droit de mépriser les gens, mais on ne les invite pas pour les sacrifier publiquement. Cette drôlesse sans grand talent espère naïvement se faire une place dans un milieu qui n'a déjà pas la réputation d'être des plus tendres, mais je trouve qu'elle ramasse beaucoup plus qu'elle ne mérite. Une intro comme celle de Toussaint (qui m'a habitué à bien mieux que cela), c'est du massacre gratuit, facile, devant une audience plateau toute acquise... c'est minable. Personne ne mérite de se faire fusiller de la sorte.
Voilà qui est dit.

Pour en revenir à Lemoine, celle-ci nous explique que la présence de Sanders sur leur antenne est justifiée par l'existence d'un show sur la chaîne « Comédie », où une caméra suit le quotidien de la chanteuse. Le concept est un peu réchauffé car, venant d'une part des USA ou la famille Osbourne s'était plié à l'exercice, ce type de programme fut ensuite récupéré par TF1 pour mettre en scène la vie de Johnny Hallyday, et Canal+ également avec Joey Starr et je-ne-sais-plus-qui.
C'est là précisément, après un florilège de questions inintéressantes dont je vous épargne la teneur, que surgit la saillie suivante...

Quand elle posa la 1ère question, j'ai bondit sur mon fauteuil. Est-elle rémunérée pour faire cette émission sur Comédie ?... Pas besoin d'être fin psychologue pour lire entre les lignes « Ah vous faite un truc pas terrible ET EN PLUS, vous êtes payée pour ? »
Combien ?
Jamais un journaliste ne s'hasarde à poser ce type de question à un artiste, jamais ! Le salaire est quelque chose de tabou en France (non que j'approuve la chose, c'est juste un constat), à plus forte raison quand ceux-ci sont élevés. Il n'y a guère que les transferts de joueurs de foot qui soient publics, contre leur gré à mon avis. Jamais tu ne verras un journaliste demander à une Zazie ou un Clovis Cornillac combien ils ont touchés l'an passé, impôts déduits. C'est déjà une preuve du manque total de respect élémentaire de la part de Lemoine à l'égard de celle qu'elle interroge.
Comme la réponse est esquivée adroitement d'un « normalement », elle surenchérit, histoire que l'audience fasse des OOhh et des AAhh d'indignation face au décalage supposé entre la somme perçue et la valeur de la performance télévisuelle réalisée.
Personnellement, je fulminais devant mon poste, mugissant un « qu'est-ce que ça peu te foutre son salaire, morue ! », quand la réponse de l'invitée cingla l'air climatisé et renvoya Lemoine face à sa propre ânerie ; et le comble, c'est que face à sa question reçue en boomerang, elle esquive, la garce, se dissimulant derrière un sourire passe-partout, un rougissement emprunté et un réajustement de la crinière... (oui, certaines pouliches ondulent du crin pour faire oublier qu'elle viennent de se comporter en âne). C'est tout de même ahurissant de médiocrité ! Avoir le culot, le toupet, l'audace de poser des questions aux gens sans être capable soi-même d'y répondre !!!

Cindy Sanders, je n'aime pas trop ce que vous chantez, mais ça ne m'empêche pas d'avoir le minimum de respect élémentaire à votre égard, et pour cette répartie de bon aloi dans un tel panier de crabe, veuillez agréer madame l'expression de mon admiration la plus authentique.

Folzebuth


Publié dans Lemoine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

no 01/10/2008 21:49

j'ai pensé à toi ce midi j'ai vu chez une copine l'émission avec lemoine, et bien c'est encore pire que le reflet que tu en donnes sur tes articles, quelle grosse tête à claques!! elle m'a rappelé sur le coup christine bravo mais je me suis dit que c'était trop insultant pour la pauvre mme bravo!

Folzebuth 01/10/2008 22:23



Pas eu la "chance" de la voir ce jour, n'ai pas mangé chez moi.
Lemoine, c'est ce que j'appelle une godiche... une cruche... elle n'a pas grand chose à dire, elle glousse beaucoup... c'est du vide planqué derrière un sourire crispé et des yeux plissés
rieurs.



Ardalia 28/09/2008 11:29

Dur du, le réveil, pauvre Cindy! J'ai jamais totalement aimé Toussaint, il a un coté pute un peu trop bien assumé, sous ses air de gendre idéal. Jamais vu cette émission (je regarde le "journal" de France 2), san regrets, ça a l(air d'une belle bouse.Au fait, c'était Joey Starr et Francis Lalanne, mémorable mélange...

Folzebuth 28/09/2008 11:45



 "un coté pute un peu trop bien assumé, sous ses air de gendre idéal" ; assez
bien cerné
"Joey Starr et Francis Lalanne" ; je n'aime ni l'un ni l'autre, pas fâché de ne pas avoir vu l'émission en question.



no 27/09/2008 22:55

elle en tout cas elle ne justifie pas son salaire avec un comportement aussi con!j'adhère totalement à ton article, merci de te "sacrifier" pour tes lecteurs sans tv afin de leur rapporter la "crème" du Pafau fait c'était la vie de joey starr et de francis lalanne sur canal + à moins que "je ne sais plus qui" soit ironique ;-)

Folzebuth 28/09/2008 09:18



J'aurais tant aimé quelle ose répondre, qu'on sache.

Le "sacrifice" est paradoxalement dans le temps que cela me prend de retrouver les séquences sur le net, les capturer, les exporter à un format compatible avec over-blog... c'est un poil plus
long que mettre en ligne une image.
Pour Lalanne, non ce n'était pas ironique, je ne l'avais plus en tête et avais la flemme de chercher, cf remarque précédente.



Stabbquadd 27/09/2008 19:12

Magnifique répartie. Je n'estime pas énormément Cindy Sanders, mais je crois que je la plains un peu. Construire une "carrière" sur le ridicule quand on veut faire du classe, c'est jamais très agréable.Mais ce que je peux mépriser Lemoine, c'est affolant. Tant va la cruche à la télé qu'à la fin elle nous les casse, mais quelque chose de coton. Ceci-dit, je remarque grâce à vous, n'ayant pas la TV, que celle-ci poursuit sa chute vertigineuse dans la qualité de ses programmes, pour ne plus être qu'une vague réunion entre potes, filmée, où on se lance des vannes les uns les autres, comme si la caméra n'existait pas. Cf ce crétin de Wizman qui se croit malin en en rajoutant "oui c'est vrai ça", dans le plus pur style faux-derche d'un niveau, au moins, socialiste.Il est bien triste que les gens n'arrivent pas à se décoler les rétines de cette monstruosité, et vous le premier finalement !

Folzebuth 28/09/2008 09:14



C'est exactement cela ; on la plaint... mais quelle carrière une personne peut-elle construire sur la pitié d'autrui ?
"Il est bien triste que les gens n'arrivent pas à se décoler les rétines de cette monstruosité, et vous le premier finalement" ; ben oui mais il faut
bien que quelqu'un s'y colle. Comment se ferait le zapping de Canal sans quelqu'un pour regarder toute la fiente que des chaines comme TF1, NRJ12 ou MTV déversent. Bon OK, ça sent la
justification foireuse... j'essaie aut' chose.
C'est pass'que le midi, pause déj après un matinée de taf, dans ma maison silencieuse, la télé exerce un bruit de fond qui m'est essentiel, le silence m'étant inssuportable... et à tout prendre,
entre ça et Jean Pierre Pernot (Pernod ? Pernault ?). Et pis bon, dans l'Edition Spéciale, il y a Nicolas Domenach, et j'aime bien.