Crétins Imbéciles Olibrius

Publié le par Folzebuth

Vous avez remarqué… ?

Le CIO justifie, depuis le début de la grogne à l’encontre de l’organisation des JO à Pékin, que cette décision était liée à l’acceptation par le gouvernement chinois d’une meilleure prise en compte des droits universels de l’homme dans leur pays.


Avez-vous remarqué… ?

Le CIO déclare, face aux manifestations multiples et autres soulèvements indignés (à l’exception de Jean-Luc Mélenchon qui est un con, mais j’y reviendrai), que les jeux olympiques sont une manifestation sportive apolitique par essence même, et qu’un boycott ou le port d’un badge au message mou du genou enverrait aux autorités chinoises un message relevant des choses de l’état.

 

Alors je sais que je suis un peu lent parfois ; au risque même de me répéter, je fais preuve en règle générale d’une vivacité d’esprit qui n’impressionne que moi, et encore pas tous les jours ; mais là, n’y aurait-il pas une contradiction étincelante dans les 2 discours ?

Accorder l’avantage économique évident – appel d’air financier, coup de projecteur international - d’organiser les JO à une nation, et ceci sous réserve qu’elle assouplisse ses règles en matière d’emprisonnement arbitraire ou d’application de la peine de mort, n’est-ce pas une manière remarquable de faire de la politique ? Où c’est moi qui suis con qui ne comprend rien ?

Voilà qui est particulièrement nauséabond quand on y réfléchit. La même équipe de pleutres qui ont unilatéralement décidé de poser leur flammèche en Chine en donnant, de manière tout à fait illégitime (puisque politique), des leçons de morale et d’humanisme à une dictature, se retranche piteusement derrière l’argument « on est que des sportifs, pas des diplomates » quand tout le monde hausse le ton à l’approche de l’événement.

Ca me fait penser à un gamin de 16 ans qui fuguerait du domicile en ravissant la voiture paternelle, et qui, sommé par téléphone de ramener la voiture répondrait à son père : « Je ne peux pas, je n’ai pas le permis ».

 

Le seul côté positif de tout ce merdier, et que l’on aura rarement autant parlé du Tibet que ces derniers jours, et qu’une certaine cohésion intellectuelle et morale règne autour du sujet, à l’exception des chinois qui vivent dans tupperware à information, et Jean-Luc Mélenchon, qui est un con.


Folzebuth

Publié dans Colère

Commenter cet article

le méchant 23/04/2008 17:19

je commence d'ailleurs à en avoir marre que l'on parle autant des tibétains, ils aménet pas grand chose au monde.... :)je déconne bien sur.suis d'accord avec toi...les jeux O...pas intéressants, les jeux d'alcool s'est encore plus drole.

Stabbquadd 23/04/2008 12:05

Quelque part... je les comprend. Si on part du principe que les JO ne sont qu'une grande entreprise, ce que c'est. On accorde les JO aux chinois parce qu'ils payent bien, et pour garder la tête haute on dit qu'en échange on exige d'eux qu'ils soient plus respectueux des droits de l'homme. Personne ne relève, tout le monde oublie, le temps se passe.Puis, la flamme vient à passer, et là on regarde la Chine. Hey, mais rien n'a changé ? Le CIO renouvelle donc son exigence officiellement, tout en continuant de couler des jours heureux avec le pognon des chinois. Lorsque les manifestations s'intensifie, on a le choix entre la vache à lait et les droits de l'homme. On regarde ce que disent ceux qui sont contre les manifestations "le sport avant tout, par la politique", on se l'approprie, on le passe trois minutes au four, et on le ressort tout chaud à l'humanité.Moralité (en rime s'il vous plait) : si t'es faible comme un humain appâté par le gain, n'ait aucun principe et donne raison au Roi, avec de la chance il te le rendra.

Folzebuth 23/04/2008 16:27


Rien à ajouter...


no 21/04/2008 19:26

euh attention quand même aux almagames historiques hein san defez!

Nicolas 21/04/2008 18:11

Quand on veut gagner des médailles (donc des millions), on ne fait pas de "politique".PS historique : En 1940, la conférence de Wannsee n'avait pas encore eu lieu.

San Defez 21/04/2008 14:48

C'est vrai qu'on peut difficilement blamé les chinois vu l'accès à l'information qu'ils ont... ça me fait penser, le parallèle peut paraître violent, au peuple allemand qui, pour sa grande majorité, n'avais pas idée de ce qui se passait dans les camps en 1940...