JO frein

Publié le par Folzebuth

Il est consternant de voir comment un type intelligent est capable d’asséner avec convundefinediction des inepties dans le seul but de rallier à son point de vue son auditoire ou son lectorat – puisque dans le cas qui concerne cette intro, et pour être plus précis, je parle d’un célèbre éditorialiste à la tête d’un des plus gros tirage de gauche, invité sur un plateau de télé ce matin, et dont la prise de position à l’égard des JO à venir m’a fait sursauter, avaler de travers et suer du front.

 

Plus qu’un avis modéré, c’est un coup de gueule qu’il s’est senti de passer à l’égard de ceux et celles qui militent pour le boycott de notre nation à Beijing 2008, expliquant de docte façon que c’est justement en faisant le déplacement sur le site que les personnes pourraient agir, prêcher et diffuser les senteurs libertaires émanant des nos aisselles occidentales et démocratiques… (c’était pas dit comme ça, ok).

 

D’ailleurs en 36, alors qu’à l’époque déjà une poignée de cons militaient pour le boycott des jeux de Berlin, la méthode fit ses preuves, en renvoyant Adolf à certaines valeurs humanistes et fraternelles que seuls le sport et la compétition savent faire germer dans le cœur des hommes de toutes les nations. On frémit à l’idée de ce qu’eut pu être le conflit mondial de 39 sans la tempérance et la modération qu’Hitler capitalisa lors des jeux qu’il organisa 3 ans plus tôt.
On se demande parfois à quoi servent les livres d’histoire…

 

Alors mon cher Laurent, non, je suis pas d’accord avec vous.

 

Pour être tout à fait honnête, je ne porte pas spécialement les JO dans mon cœur. Quand une entreprise se déclare autant pétrie de bonnes intentions, j’ai tendance à me méfier, surtout quand elle a autant de casseroles au cul.
Quand on te bassine sur la participation qui serait supposée supplanter la victoire en terme de valeur, et qu’au final nous en sommes tous à comptabiliser les médailles que chacun ramène sous son petit drapeau, on est en droit d’y voir une pointe d’hypocrisie de convenance gentiment nauséabonde.

Quand on met sur des skis un type qui n’a jamais vu la neige, ou dans une piscine un autre qui sait à peine nager le crawl – comme cela s’est vu – pour rivaliser avec des torpilles sur un air de « ben faut défendre tes couleurs mon pote », et avec pour résultat une pantalonnade de course qui fait bien marrer le public et les juges, on est en droit de se demander quelle valeur exactement est supposée être mise en exergue.
Quand des athlètes ayant tout raflé en termes de prix et de notoriété, viennent quelques années plus tard confier qu’ils étaient dopés jusqu’aux yeux une question me vient à l’esprit : "bon sang mais où se planquait la personne supposée leur expliquer que l’essentiel était de participer ?"
Quand je vois que les jeux olympiques pour personnes handicapées débutent une fois la flamme olympique éteinte, avec cérémonie de clôture et tout le merdier, ce n’est pas sans un certains haut-le-cœur que je m’interroge sur le pourquoi de l’exclusion des handicapés du cérémonial à flammèche… Elles sont où les valeurs humanistes quand il s’agit de faire concourir les éclopés une fois la moitié des caméras remballées ?

 

Et pour en revenir aux inepties dénoncées en intro de cette article, une question à M. Laurent : qui va la porter, la bonne parole aux autorités chinoises – entre un saut à la perche et un relais 4x100m ? Notre Secrétaire d’État chargé de la jeunesse et des sports qui n’arrive déjà pas à s’entendre avec son Ministre de tutelle, ou notre Secrétaire d’État chargée des Affaires Étrangères et des Droits de l’Homme, qui fait de la politique en France une affaire de couleur et se fait museler dès qu’un dictateur est en visite à Paris ? Les sportifs à l’échauffement alors ? Qui sait, quand on connaît les qualités d’orateurs de certains de nos champions comme Perec, Candeloro, Trezeguet ou Virenque, on peut espérer que nos athlètes actuels soient tout autant affûtés dans l’art subtil du discours diplomatique. D’ailleurs pourquoi s’emmerder en pourparlers avec la guerilla des FARC qui détiennent Ingrid Betancourt, envoyons Zidane et David Douillet bordel !

 

La Chine est une dictature de compétition qui chie sur les droit de l’homme et ceux de la presse sans même faire l’effort de s’en cacher. C’est un pays exerçant un joug colonial scandaleux et ignoble sur une nation pacifiste qu’est le Tibet. Encore aujourd’hui sont tombés des Tibétains sous les balles des forces de l’ordre chinoises, mais ce n’est pas grave, tant que l’on peut aller lancer le javelot, se tripoter le fleuret et se tirailler le kimono, on s’en tape des moines.

 

Alors oui Monsieur, j’aurais souhaité pour une fois que la France, pays des Droits de l’Homme comme ils disent, se comporte dignement en refusant de participer à cette mascarade, cette fumisterie où des délégations occidentales les poches et les sacs pleins de droits et de libertés vont se pavaner devant un public trié et discipliné qui applaudira sur commande, faute de choix.

 
Merde.

 
Folzebuth  undefined

Publié dans Colère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rozinette 19/03/2008 15:17

bravo, je ne trouve rien d'autre à ajouter!! Je découvre ton site et c'est un vrai plaisir de lire ton coup de gueule!! Merci!

Folzebuth 19/03/2008 20:00

Ce qui me contrarie, c'est que les médias ne relaient que les propos des opposants au boycott, ce qui n'augure rien de favorable quant à la prise de position soutenue dans cet article.Quand on sait que les sportifs de certaines délégations ont reçu des consignes strictes de profil bas à tenir, je me dis que l'éthique et la morale humaniste ne pèsent pas bien lourd face aux intérêts financiers internationaux. Et merci de ce témoignage de sympathie

La Krapaille 16/03/2008 08:03

tout cela est tellement vrai : http://fr.youtube.com/watch?v=mxAAn8RyOAk

Folzebuth 16/03/2008 08:39

Très bon.C'est vraiment tiré du film de Bébel ? (j'en ai peu de souvenirs, vu que je ne l'ai vu qu'au cinéma, et qu'il date de 82, ce qui ne me rajeunit pas bordel...)Adolf est de plus en plus parodié et moqué depuis que Chaplin s'est lancé : les Allemands s'y mettent aussi, avec talent d'après ce que j'ai pu en juger, et c'est plutôt une bonne chose - toujours mieux que Tokio Hotel !

green 15/03/2008 19:21

et pendant ce temps, y a des gens qui font des pétitions pour qu'on interdise de bouffer des chiens en Chine... On a pas le même sens des priorités que tout le monde....Très bon article, comme d'hab' !

Folzebuth 16/03/2008 08:29

Merci mam'selle.

no 15/03/2008 09:04

en tout cas la délégation américaine "boycottera" le village olympique récemment inauguré au motif qu'il n'y aura que de la bouffe chinoise! (on leur fait confiance pour trouver des big mac à pekin)tandis que le tibet souffre

Folzebuth 15/03/2008 09:22

Le plus décevant dans toute cette histoire, c'est que pour une fois que nous avions un moyen de pression, certe relativement faible mais au moins marquant et non violent, pour protester contre l'occupation de la Chine au Tibet, on laisse passer cette chance.Les Tibétains sont envahis et l'opinion internationale depuis des années en parle un peu mais ne fait RIEN, rien du tout. On fait des déclarations indignées, et encore, pas à voix haute... face à la Chine, la Corée du Nord, la Russie, tout le monde est dans ses petits souliers.Et Mc Do, lui, il s'implante partout, même sur la place rouge. Le business n'a pas de carte politique nu de couleur, il n'a que l'odeur du pognon.

Nicolas 15/03/2008 03:29

Assez d'accord. Toutefois, la participation annocée de Mao Tsé Toung, après une longue éclipse, m'incitera à regarder au moins l'épreuve à laquelle il participera (Note pour les ignorants : Mao sera "verseur" dans la compétition de T-shirt mouillé).$$$$$$$$$$

Folzebuth 15/03/2008 09:04

Le "poil"  a toujours été un grand déconneur, pas le dernier pour animer une soirée, faire glousser les filles et décapsuler les bières avec ses fesses...A moins que je ne confonde avec un autre...