Connerie en gros, ou au détail

Publié le par Folzebuth

Ça y est, il s ont encore réussi à me foutre en pétard pour une connerie, une broutille, que dis-je, un détail.
Les faits : le 1er ministre actuel est à la tête d’un gouvernement souhaitant mettre en place différents dispositifs de contrôle des flux d’immigration – autant dire que les salauds de gauche, plus humanistes que le commun des mortels (surtout quand le camp d’en face est au pouvoir), sont dans les starting-block pour guerroyer avec les enculés de droite, le sujet de l’immigration étant en France plus sensible qu’un coup de soleil sur un zona herpétique.
Parmi les nouveautés figurent un amendement visant à s’assurer génétiquement de la paternité de telle ou telle personne lors d’une demande de rapprochement familial, les suspicions de fraude vis à vis de cette démarche administrative étant, selon eux, légitimes.

Bon…
Comme tout ce qui touche de près ou de loin à la génétique, c’est caca – OGM, culture de cellules souches… - le test génétique de paternité ne fait donc pas exception et c’est donc une levée de bouclier (THIS IS SPARTA !!!!!!) à l’encontre du gouvernement, avec des allusions à peine voilées au régime politique allemand de 40…

A force d’entendre l’opposition mugir à l’infamie avec des larmes de crocodiles pleins les mirettes, le Fillon (bien détacher les syllabes svp, c’est important) se détend et lâche une perle expliquant que cet amendement sur lequel tout le monde s’énerve n’est qu’un détail sur l’ensemble des mesures proposées. Ce en quoi il n’a pas tout à fait tord, et l’opposition, au lieu de hurler comme des pucelles outragées, pourrait se pointer à l’assemblée pour écouter ce qui s’y dit et s’y vote, comme par exemple de voir le délai de recours devant la commission de recours des réfugiés passer désormais de 1 mois à 15 jours, compliquant singulièrement pour ne pas dire rendant impossible les démarches d’une personne dont la 1ère demande d’asile a été déboutée (notez par ailleurs que si nos démarches administratives vont toujours à la même allure depuis des décennies pour nous les locaux, elles ont tendance à s’accélérer significativement pour les imports non désirés).

 Voilà voilà…
 

Ce qu’en revanche l’opposition fait très bien, c’est de se souvenir que Jean-Marie Le Pen a déjà auparavant utilisé le mot « détail » dans un discours honteux où il minimisait de manière obscène et condamnable l’horreur des camps de concentrations où des chambres à gaz nazi, je ne sais plus.

Ce que personne ne savait jusque là et que désormais nous saurons, c’est que quand Le Pen utilise un mot, celui-ci est sali et devient impropre à l'emploi.
 

Alors je vous en livre la définition complète ici de manière à ce que vous sachiez ce que vous perdez, puisque désormais, « détail » est sale.

 

 

(1)DÉTAIL n. m. (pl. Détails). XIIe siècle, comme terme de commerce. Déverbal de détailler.
Action de détailler ; résultat de cette action.
1. COMMERCE. Faire le détail, vendre à l'unité ou débiter par petites quantités des marchandises achetées en gros ou en demi-gros. Commerce de détail. Expr. Vente en gros et en détail ou au détail.

 

2. Opération par laquelle on considère un ensemble en énumérant chacune de ses parties. Faire le détail d'un compte, d'un stock de marchandises. Par méton. Cette énumération elle-même. Il doit cette somme pour les réparations dont voici le détail, dont le détail suit. Détail estimatif.

 

 3. Énumération des circonstances et des particularités d'un évènement, d'une affaire. Il a donné une relation de cette bataille, avec un détail exact de toutes ses péripéties. Faire un long détail de quelque chose, en faire un récit très circonstancié. Je vous raconterai l'affaire sans entrer dans le détail, sans descendre dans le détail. Avoir l'esprit de détail, ne rien omettre dans un récit, ne rien négliger dans une affaire. Expr. fig. et fam. Ne pas faire le détail, faire les choses en gros, un peu brutalement.

 

4. Élément particulier et précis d'un ensemble. Je n'ai omis aucun détail. Ce détail important m'avait échappé. Il n'y a plus qu'à régler les petits détails, les menus détails. Prévoir dans les moindres détails. J'indiquerai les grandes lignes du projet sans entrer dans les détails. Avec une foule de détails, un grand luxe de détails. Passer sur les détails. Pousser loin dans le détail. Ce peintre, ce sculpteur ne soigne pas assez les détails. Examiner le détail d'une pièce d'orfèvrerie, d'un motif décoratif. Par affaibl. Élément accessoire, fait secondaire sur lequel on passe légèrement. Allez à l'essentiel et faites-nous grâce de ces détails, n'entrez pas dans les détails. Il se perd dans les détails. Ce n'est qu'une remarque de détail. Un point de détail, une question de détail, de peu d'importance. C'est un détail, un élément négligeable. Loc. adv. En détail, pièce à pièce, partie par partie. J'examinerai la chose en détail. À considérer les faits en détail, son témoignage n'est pas plausible.

 

5. MILIT. Officier de détail, chargé d'administrer et d'organiser la vie matérielle d'un corps de troupe. L'officier de détail distribue les denrées, répartit le matériel, l'habillement, etc. Revue de détail, où sont inspectés l'équipement et l'armement des soldats.

 

 
Voilà.
Donc au revoir « détail », on t’aimait bien mais tu es devenu impur et malpropre ; il faudra désormais faire sans toi. Il restera toujours tes synonymes dont nous prendrons soin, notamment « Vétille » qui ne demandait qu’à revenir au goût du jour, en espérant que celui-ci ne soit pas trop vite récupéré et entaché à son tour.
 

Strauss-Kahn a repris un journaliste ces jours-ci (lors de sa nouvelle prise de fonction), lorsque celui-ci lui posa une question avec le mot « rupture » dedans. Et le Dominique de sourire et de renvoyer tout son auditoire rigolard aux propos de campagne de Sarkozy, sur un air malicieux de « vous exagérez ».
Il va falloir vous y habituer donc, les politiques déposent à votre insu des copyright sur le vocabulaire, et labellisent à leur couleur tel ou tel mot l’un après l’autre. Pour aujourd'hui - prenez des notes : "rupture" = à droite, "détail" = extrême droite.

 

Voilà pourquoi je gerbe la politique. Ça corrompt, ça avilie, ça fait perdre leur sens aux mots et en prête d’autre quand ça arrange, ça donne un nouveau sens à l’expression mauvaise foi et ça rend con de manière implacable.

 
Folzebuth  icon_metal.gif
 

D’ailleurs j’y pense tout d’un coup ; je connais une pléiade d’église dans le coin où trône à l’entrée une statue en pied d’une pucelle en armure. Considérant que cette icône fait désormais partie du patrimoine du FN par récupération, je me demande dans quelle mesure il ne faudrait pas huer le clergé tout en meuglant notre indignation, attendant de leur part un retrait pur et simple des bas-reliefs, et des excuses tiens !

Publié dans Colère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kevin.dessin 17/10/2007 19:15

 elle est superbe cette video !!!! et vive la politique.c'est politiquement correct ?

Folzebuth 18/10/2007 15:01

Suis allé faire un tour sur ton blog. Kevin.dessin, tu dessines bien.

San Defez 12/10/2007 14:29

ça veut dire que "salope" est classé à droite aussi ?

Folzebuth 13/10/2007 06:40

Va savoir... c'est surtout le camp d'en face qui labellise d'une couleur telle ou telle interjection. Si Besancenot dit à propos de Marie-Georges Buffet je cite : "Je ne la traiterai pas de salope, je ne suis pas Devedjian", on s'en approche.